Biotechs-Perspectives assombries pour Actelion en 2012, le titre chute

jeudi 20 octobre 2011 12h17
 

ZURICH, 20 octobre (Reuters) - Le suisse Actelion , numéro un européen de la biotechnologie, a publié jeudi des chiffres inférieurs aux attentes pour le troisième trimestre et fourni des perspectives plus sombres pour l'année prochaine, ce qui fait chuter le titre en Bourse.

Pour 2012, Actelion s'attend à une baisse des ventes , anticipant désormais un recul de ses ventes en raison des pressions sur les prix dans le secteur de la santé et d'une concurrence accrue aux Etats-Unis.

Le groupe a néanmoins maintenu ses objectifs financiers pour 2011, visant une croissance des ventes autour de 5%.

Le directeur financier Andrew Oakley a indiqué à Reuters par téléphone qu'un petit bénéfice était même envisageable cette année.

A midi, le titre perdait 11,3% à 30,15 francs dans de gros volumes, sous-performant nettement l'indice européen des valeurs de la santé , en baisse de 0,38%.

Les ventes de la biotech ont totalisé 401,8 millions de francs (324,8 millions d'euros) au troisième trimestre, progressant sur un an de 5% en devises locales mais reculant de 11% en francs suisses, alors que les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre de 422 millions de francs.

Comme attendu, les ventes ont été plombées par la vigueur du franc qui a atteint des sommets face au dollar et à l'euro durant l'été, mais également par une érosion plus marquée que prévu des ventes de Tracleer, le médicament-phare d'Actelion, face à une concurrence accrue de Letairis, un produit des laboratoires américains Gilead .

"De nouveaux médicaments arrivent. Notre croissance viendra de nos médicaments à l'étude", a déclaré lors d'un entretien à Reuters le fondateur d'Actelion, Jean-Paul Clozel, ajoutant que les résultats récents d'une étude sur le Macitentan étaient "encourageants".

Les données sur ce médicament, qui pourrait prendre la relève de Tracleer dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire, sont attendues début 2012.

Le groupe doit également publier des résultats d'une étude de phase III sur olesoxime, un composant destiné au traitement de la sclérose latérale amyotrophique.

Actelion accuse sur neuf mois une perte nette de 180,7 millions de francs (146 millions d'euros). (Nathalie Olof-Ors, édité par Pascal Schmuck et Dominique Rodriguez)