LEAD 2-Rémy Cointreau reste porté par la demande asiatique de cognac

jeudi 20 octobre 2011 13h07
 

* La croissance interne reste robuste au T2

* Aucun signe de ralentissement des ventes de cognac dans les émergents (Actualisé avec précisions, commentaires, cours)

par Pascale Denis

PARIS, 20 octobre (Reuters) - Porté par une demande de cognac qui ne faiblit pas dans les pays émergents, Rémy Cointreau a fait état jeudi d'une croissance organique toujours extrêmement robuste au deuxième trimestre de son exercice 2011-2011.

Le chiffre d'affaires du numéro deux français des spiritueux a atteint 276,3 millions d'euros, signant une croissance organique de 15,2% (après une envolée peu extrapolable de 22,5% au premier trimestre), alors que les analystes attendaient en moyenne un chiffre plutôt proche de 9%.

La croissance des ventes du cognac Rémy Martin, qui compte pour près de 60% du chiffre d'affaires du groupe, a encore surpris par son ampleur (+23% en données organiques), dopée par une demande asiatique où les qualités supérieures sont en forte progression.

Comme son concurrent Pernod Ricard , le groupe profite de sa stratégie de montée en gamme, avec un effet "mix" et prix supérieur à l'effet volume, de bon augure pour l'évolution de la marge brute.

Rémy Cointreau a précisé lors d'une conférence téléphonique qu'il ne décelait aucun signe de ralentissement du marché du cognac dans les pays émergents.

Evoque un environnement économique "incertain" en Europe, il ne fait pas de prévisions pour l'exercice en cours et affiche simplement sa "confiance dans sa capacité à améliorer ses résultats".   Suite...