LEAD 1-Intel annonce des résultats supérieurs aux attentes au T3

mercredi 19 octobre 2011 00h00
 

SAN FRANCISCO, 18 OCTOBRE - Le fabricant de processeurs Intel a annoncé mardi des résultats supérieurs aux attentes des marchés, qu'il attribue à une demande importante venant des pays émergents tels que la Chine, qui compense la croissance ralentie des marchés américain et européen.

Le groupe a annoncé prévoir un quatrième trimestre supérieur aux attentes, malgré les pronostics selon lesquels le succès croissant des tablettes et le mauvais état de l'économie vont pénaliser la demande en ordinateurs personnels.

Les processeurs d'Intel sont utilisés dans 80% des PC dans le monde, mais le groupe n'a pas réussi à prendre pied dans le marché des appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes.

"Les marchés émergents vont bien, les clients entreprises aussi, les marchés développés de détail sont un peu plus faibles. Je dirai que l'Europe a été un peu plus faible que les Etats-Unis", a détaillé le directeur financier d'Intel, Stacy Smith.

Mais malgré l'environnement économique incertain, les dépenses des entreprises en matière de technologies de l'information sont restées soutenues ces derniers trimestres, ce qui a aidé Intel à écouler ses puces pour serveurs informatiques, qui rapportent une marge plus élevée.

Plusieurs entreprises du secteur des technologies, notamment Facebook, investissent lourdement dans la construction d'immenses data centers pour y héberger leurs serveurs.

Sur ce marché, les ventes d'Intel ont progressé de 15% sur le trimestre. En comparaison, les ventes de puces Atom que le groupe commercialise pour les mobiles ont chuté de 32%.

"Avec tous ces data centers en construction, les entreprises n'achètent pas de serveurs traditionnels à Dell ou à HP, mais se contentent d'acheter les puces et fabriquent leurs serveurs elles-mêmes", a expliqué Kevin Cassidy, analyste chez Stifel Nicolaus.

Au titre du troisième trimestre 2011 Intel a fait état d'un bénéfice net GAAP de 3,5 milliards de dollars, en hausse de 17%. Le bénéfice par action ressort à 65 cents, alors que les analystes n'attendaient en moyenne que 61 cents.   Suite...