USA-Lowe's ferme des magasins, 2.000 emplois supprimés

lundi 17 octobre 2011 15h35
 

NEW YORK, 17 octobre (Reuters) - Lowe's a annoncé la fermeture de 20 magasins aux Etats-Unis, ce qui se traduira par la suppression de près de 2.000 postes, la deuxième chaîne américaine de magasins de bricolage justifiant cette décision par le besoin d'augmenter sa rentabilité.

Le groupe, qui a également dit qu'il entendait ouvrir à l'avenir un nombre de nouveaux magasins moins élevé qu'initialement prévu, a précisé que les coûts associés à la fermeture des magasins représenteraient entre 17 et 20 cents par action.

Dans les premiers échanges, le titre Lowe's prenait 0,96% alors que le S&P 500 reculait de 0,59%.

Le groupe, qui détient quelque 1.700 points de vente aux Etats-Unis, a précisé qu'il en av ait fermé 10 dimanche et que 10 autres mettraient la clef sous la porte d'ici un mois.

Quelque 1.950 salariés sont concernés par ces mesures.

Lowe's a également annoncé que, à partir de 2012, il n'ouvrirait plus que 10 à 15 nouveaux magasins par an en Amérique du Nord contre un précédent objectif de 30.

Cité dans un communiqué, Robert Niblock, directeur général de l'entreprise, déclare qu'elle doit "prendre des décisions difficiles" pour améliorer sa rentabilité.

En août, Lowe's avait revu à la baisse ses prévisions annuelles au vu de la tendance des consommateurs à remettre à plus tard leurs projets de rénovation de leurs maisons.

Lowe's est le dernier distributeur en date à réduire le parc de ses magasins en raison de l'atonie de la demande.

La semaine dernière, Gap a réaffirmé l'intention affichée en juin de fermer 200 de ses 889 points de vente éponymes aux Etats-Unis.

La chaîne de grands magasins de luxe Saks a pour sa part fermé sept points de vente au cours des deux dernières années et n'exclut pas d'en fermer d'autres. (Phil Wahba, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean Décotte)