LEAD 1-Allemagne-La crise de la dette menace la croissance-Instituts

jeudi 13 octobre 2011 17h30
 

* Prévision de croissance abaissée à 0,8% en 2012 (contre 2,0% précédemment

* L'incertitude accrue pèsera sur la demande intérieure - Instituts

BERLIN, 13 octobre (Reuters) - Le plus grand risque pesant sur l'économie allemande est celui d'une accentuation de la crise européenne de la dette qui pourrait entraîner un durcissement des conditions de crédit, ont averti jeudi les principaux instituts économiques du pays.

Les huit instituts ont abaissé leur prévision de croissance pour la première économie européenne, à 0,8% en 2012, bien loin des 2,0% projetés en avril dernier.

"La crise de la dette en Europe menace de devenir une crise bancaire qui pèse de plus en plus sur l'économie allemande également", expliquent les instituts dans leur rapport biannuel.

"L'incertitude fortement accrue pèsera sur la demande intérieure, tandis que le commerce extérieur ne contribuera sans doute plus à l'expansion, en raison de la situation difficile de certains partenaires commerciaux importants."

L'économie allemande, tournée plus vers l'extérieur que vers sa propre consommation, s'est rapidement remise de la crise financière et a surpassé ses homologues, se révélant être un puissant moteur de croissance et un havre de stabilité.

Mais les derniers indicateurs attestent d'un ralentissement de la croissance outre-Rhin en raison du ralentissement économique mondial et de la crise de la dette de la zone euro. La production industrielle, les commandes et les ventes au détail ont sensiblement baissé en août.   Suite...