12 octobre 2011 / 07:53 / dans 6 ans

LEAD 1-ASML anticipe un ralentissement des semiconducteurs

* Bénéfice net T3 355 mlns d‘euros, supérieur au consensus

* C.A. T3 1,46 md d‘euros, supérieur au consensus

* Commandes du T4 attendues en hausse sur le T3

* Ralentissement évident au vu du carnet de commandes (Actualisé avec déclarations du directeur financier)

par Roberta Cowan

AMSTERDAM, 12 octobre (Reuters) - ASML , le leader mondial de la lithographie pour les semiconducteurs, estime qu‘il y aura un ralentissement de la croissance dans la plupart des segments des semiconducteurs, à l‘exception des technologies liées aux tablettes et aux smartphones.

Il s‘est en outre abstenu mercredi de livrer le moindre objectif pour 2012. “Je pense que 2012 sera une année difficile; je dis cela parce que nous sommes à l’écoute de nos clients”, a dit le directeur financier Peter Wennink dans une vidéo.

Il a ajouté que le ralentissement du secteur des semiconducteurs était patent au vu du carnet de commandes du quatrième trimestre.

ASML a dit que les commandes du quatrième trimestre étaient actuellement valorisées au-delà des 514 millions d‘euros du troisième trimestre mais il n‘a pas été plus précis. Les analystes interrogés par Reuters les attendent à 500-700 millions d‘euros au quatrième trimestre.

L’évolution du carnet de commandes du leader mondial de la lithographie pour les semiconducteurs est un indicateur avancé de ce qu‘on peut attendre pour des géants tels qu‘Intel , le leader mondial des processeurs, et Taiwan Semiconductor Manufacturing , le premier sous-traitant mondial.

INCERTITUDE SUR L‘AVENIR

Wennink a expliqué qu’à la différence de la période comparable de l‘an passé, qui avait vu les commandes d‘entreprises soucieuses de développer leurs capacités ou de mettre à jour leurs technologies atteindre un niveau record, “les clients ne savent pas de quoi l‘avenir sera fait, ce qui ne nous encourage pas à avancer quoi que ce soit pour 2012”.

Néanmoins, a-t-il ajouté, les équipements de semiconducteurs destinés à la production pour les smartphones et les tablettes verront encore de la demande.

“Malgré un environnement macroéconomique turbulent, le solide business model d‘ASML et les besoins industriels des dernières technologies de lithographie nous autorisent à confirmer notre prévision d‘un C.A. de l‘ordre de 5,5 milliards d‘euros en 2011”, a dit de son côté le directeur général Eric Meurice dans un communiqué.

“Il est trop tôt pour saisir dans quelle mesure la demande globale de semiconducteurs contribuera à notre activité en 2012 mais nous pensons que le besoin constant de systèmes de pointe (...) aboutira sans doute à une augmentation des commandes au quatrième trimestre, par rapport au troisième trimestre”.

ASML a également dit qu‘il anticipait un C.A. de plus de 1,1 milliard d‘euros au quatrième trimestre. Pour le troisième trimestre, la société néerlandaise a fait état d‘un bénéfice net de 355 millions d‘euros contre 269 millions un an auparavant, avec un C.A. de 1,459 milliard contre 1,176 milliard.

Wennink a dit qu‘ASML pouvait réduire ses coûts de 20% dans les six mois si nécessaire.

ASML a une part de marché de 70% environ sur son segment.

L‘action gagne 2,7% à 27,25 euros dans les premiers échanges. (Roberta Cowan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Gregory Schwartz)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below