La banque autrichienne Erste prévoit une perte, chute du titre

lundi 10 octobre 2011 09h56
 

VIENNE, 10 octobre (Reuters) - Erste Group Bank a annoncé lundi prévoir une perte de 700 à 800 millions d'euros en 2011, en raison à la fois de dépréciations passées sur ses filiales roumaine et hongroise et d'une réduction de son exposition à la zone euro, ce qui fait plonger le titre de la banque autrichienne.

Vers 7h50 GMT, l'action Erste Group chutait de 15,8% à 17,43 euros alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes perdait 0,89%.

Le numéro deux du secteur en Europe centrale et orientale a également dit qu'il reportait le remboursement de fonds publics et qu'il ne verserait pas de de dividende au titre de 2011.

Erste a précisé qu'une loi hongroise permettant aux clients de rembourser des prêts souscrits en devises étrangères à des taux inférieurs à ceux du marché allait se traduire par une perte de 500 millions d'euros pour sa filiale locale, qui recevra de ce fait 600 millions d'euros de capitaux frais.

En Roumanie, une reprise économique plus lente que prévu va avoir pour conséquence une dépréciation avant impôts de 700 millions.

Erste a également dit avoir ramené son exposition à la dette souveraine de la Grèce, du Portugal, de l'Espagne, de l'Irlande et de l'Italie à 600 millions d'euros à fin septembre, 95% de son exposition ayant été valorisés à la valeur de marché.

Elle a ajouté que son ratio Tier 1 "core" resterait inchangé à 9,2%, son résultat opérationnel contribuant à la compensation des éléments exceptionnels. (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)