LEAD 1-L'électronique japonaise pénalisée par la hausse du yen

mardi 4 octobre 2011 12h57
 

* Sony veut se fournir au maximum dans la zone euro

* Panasonic dit que ses ventes en Europe sont moins soutenues

TOKYO, 4 octobre (Reuters) - Le ralentissement de la consommation en Europe heurte de plein fouet les groupes japonais d'électronique en proie à l'affermissement du yen contre l'euro, qui renchérit le coût des produits fabriqués dans l'archipel, ont expliqué mardi plusieurs dirigeants nippons.

Sony a dit souhaiter augmenter la proportion de composants produits dans la zone euro afin d'atténuer l'impact du renchérissement du en contre la devise européenne. (voir )

L'euro a atteint mardi un plus bas de 10 ans à 100,77 yens . Représentant 23% du chiffre d'affaires de Sony, l'Europe est devenue l'un de ses principaux sujets de préoccupation.

Sony a considérablement réduit ses prévisions de ventes de annuelles de téléviseurs LCD à 22 millions d'unités au lieu des 27 millions sur lesquels il tablait. Le courts de son action a terminé en baisse de 0,7% mardi après avoir reculé de 4,5% mardi, plongeant à un plus bas de 24 ans

L'idée d'une accentuation de la production des fabricants japonais hors Japon semble faire son chemin.

Selon une enquête Reuters réalisée le mois dernier, près des deux tiers des groupes manufacturiers japonais sont pénalisés par la hausse du yen qui risque d'enrayer la reprise constatée dans l'archipel après le séisme et le tsunami de mars.

Le président de Panasonic Fumio Ohtsubo a prévenu mardi que ses ventes fléchissaient en Europe et que si les ventes restaient solides sur les marchés émergents, les perspectives sont moins encourageantes que ce qu'il prévoyait auparavant.

Quant à Masami Yamamoto, dirigeant de Fujitsu, il a qualifié de "sévère" l'impact de la crise de la zone euro.

(Reiji Murai et Isabel Reynolds, Nicolas Delame pour le service français, edité par Benoît Van Overstaeten)