Bonduelle compte améliorer sa rentabilité, acquisition en vue en Russie

mardi 4 octobre 2011 07h54
 

PARIS, 4 octobre (Reuters) - Bonduelle a dit mardi s'attendre à une amélioration de sa croissance interne et de sa rentabilité en 2011-2012 malgré la conjoncture incertaine, et préparer une acquisition en Russie.

Le spécialiste des légumes en conserve et surgelés anticipe une croissance interne de 3% à 5% pour l'exercice démarré début juillet - contre 0,6% en 2010-2011 - et une rentabilité opérationnelle de 95-100 millions d'euros après une chute de 22,8% à 80,7 millions l'an passé.

Cette prévision prend en compte "un climat de consommation redevenu incertain du fait du contexte économique et financier" et une hausse marquée des investissements marketing.

La rentabilité du groupe a pâti lors de l'exercice écoulé de baisses de prix des marques de distributeurs en Europe dans les conserves, de campagnes agricoles 2010 très difficiles et d'une parité défavorable entre les dollars américains et canadien.

Bonduelle, dont le résultat net part du groupe a reculé de 47,9% à 30,4 millions d'euros en 2010-2011, précise qu'il proposera un maintien du dividende à 1,50 euro par action lors de l'assemblée générale des actionnaires du 8 décembre.

Le groupe, qui a réduit sa dette financière nette de 65 millions d'euros pour la ramener à 492 millions au 30 juin, dit également avoir engagé des discussions exclusives avec le groupe coopératif Cecab, qui produit les marques d'Aucy et Globus en légumes transformés, pour lui racheter ses actifs agro-industriels et commerciaux en Russie et dans la Communauté des Etats indepéndants (CEI).

"Ce projet, évidemment conditionné par le feu vert des autorités de la concurrence russes, pourrait aboutir au cours de l'hiver 2011 pour être opérationnel dès la saison de semis et de récolte 2012", explique Bonduelle dans un communiqué.

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre 2011-2012 le 3 novembre.

* Le communiqué (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)