September 25, 2011 / 5:42 PM / 6 years ago

MARCHÉS-Les thèmes à retenir pour la semaine

4 MINUTES DE LECTURE

25 septembre (Reuters) - 1 - GARDER LA GRÈCE À FLOT

Les marchés sauront cette semaine si la Grèce recevra la nouvelle tranche d'aide financière dont elle a besoin pour éviter une faillite.

Si l'opinion générale est qu'Athènes recevra cette nouvelle bouée de sauvetage, l'hypothèse d'un défaut de paiement a toutefois largement été prise en compte.

La question est donc de savoir ce qui se passera ensuite, en particulier concernant les votes dans différents pays, dont l'Allemagne, sur l'agrandissement des capacités du FESF.

La crise de la dette dans la zone euro, et en particulier en Grèce, est l'un des deux principaux moteurs de la chute des marchés mondiaux, avec les craintes concernant l'économie américaine.

2 - Les Banques Sous Pression

Les banques européennes sont sous pression - en particulier du FMI - pour consolider leurs fonds propres.

Depuis début août, les actions des banques européennes ont perdu plus de 30% de leur valeur.

Les françaises sont parmi les plus touchées: la capitalisation cumulée de BNP Paribas , Société Générale et Crédit Agricole n'atteint pas celle du groupe de luxe LVMH .

Les banques américaines ne sont pas à l'abri de la tendance, et ont perdu quelque 23% de leur valorisation depuis début août.

Une crise bancaire en Europe ne manquerait en effet pas de s'étendre aux Etats-Unis en raison de l'interconnexion des établissements et de l'exposition des banques américaines à la zone euro.

3 - EN QUÊTE DE DOLLARS

La promesse de nouvelles opérations en dollars de la BCE n'a pas suffi à apaiser les tensions sur le marché interbancaire.

La prime dont doivent s'acquitter les banques européennes pour échanger des euros en billets verts avoisine ainsi son niveau de septembre 2008.

La première de ces opérations, prévue en octobre, devrait atténuer la pénurie de liquidités attendue en fin d'année, mais pourrait ne pas suffir à apaiser les craintes portant sur le risque de contrepartie au regard du danger que fait peser sur le secteur une possible faillite de l'Etat grec.

Les opérations hebdomadaires de la BCE, auparavant inutilisées car plus onéreuses que les transactions directes, continuent à être exploitées par les banques européennes.

4 - Le Dollar, Dernier Refuge ?

La quête de placements sûrs dans les marchés de devises soutient le dollar et le yen, tandis que l'euro et les devises de pays émergents chutent en raison de la nervosité des investisseurs, notamment les fonds spéculatifs.

Dans un contexte d'aversion marquée au risque, les devises américaine et japonaise devraient connaître cette semaine la même tendance, ce qui maintiendra la possibilité d'une action unilatérale de la part du Japon.

Face à cette perspective et aux mesures prises par la Banque nationale suisse, le dollar pourrait bien devenir le dernier refuge des investisseurs cherchant à s'abriter de la crise dans la zone euro.

5 - Les Entreprises S'essoufflent

Les perspectives continuent de se dégrader pour les résultats des entreprises européennes, et la tendance s'est retournée à la baisse pour celles des Etats-Unis, laissant prévoir des trimestriels moins bons qu'espéré.

Les attentes sont toutefois meilleurs pour les entreprises suisses depuis que la BNS a décidé de plafonner le taux de change du franc suisse par rapport à l'euro.

Gregory Schwartz pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below