RPT-Télécoms-Gros enjeux au second tour des enchères 4G

vendredi 23 septembre 2011 19h05
 

(Ajout de l'éditeur)

* Les opérateurs ont jusqu'au 15 décembre pour enchérir

* L'Etat bien parti pour gagner son pari financier

* Iliad, principale surprise du 1er tour

* SFR pourrait avoir une posture aggressive au 2nd tour

par Marie Mawad et Leila Abboud

PARIS, 23 septembre (Reuters) - L'Etat est bien parti pour gagner son pari financier sur les fréquences mobiles 4G après une première série d'enchères qui lui a rapporté plus que budgété et qui, selon des spécialistes, laisse présager d'une posture aggressive au second tour de la part des opérateurs qui n'ont pas eu le nombre de lots escompté.

Pour se positionner sur cette nouvelle technologie jugée cruciale pour les services d'internet mobile du futur, Orange , Free , SFR et Bouygues ont déjà mis 936 millions d'euros au total sur la table dans la première de deux séries d'enchères, alors que l'Etat avait fixé un prix plancher de 700 millions. (voir )

Ils se préparent désormais à déposer d'ici mi-décembre des dossiers pour le deuxième tour, dont le gouvernement attend au moins 1,8 milliard d'euros et qui cette fois concerne des fréquences dites "d'or", jugées de qualité supérieure par les experts car elles permettent de couvrir de grandes distances.   Suite...