Un mouvement social retarde les chargements à la raffinerie Total d'Anvers

mercredi 21 septembre 2011 16h15
 

PARIS, 21 septembre (Reuters) - Un mouvement social à la raffinerie Total d'Anvers a entraîné des retards dans le chargement des navires, a déclaré mercredi une responsable du groupe pétrolier et gazier.

La raffinerie, l'une des plus importantes d'Europe, transforme 360.000 barils de pétrole par jour.

"Il y a un mouvement social, mais pas de grève. Tout le monde travaille mais il y a du retard dans le chargement des navires", a déclaré à Reuters Vera Remans, directrice des ressources humaines de la raffinerie.

"La production n'est pas du tout affectée", a-t-elle ajouté.

Vera Remans a indiqué que les "perturbations" dans l'activité étaient liées à la négociation d'une nouvelle convention collective pour le secteur belge de l'énergie. (Marie Maitre, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)