France-Des usines de PSA touchées par une pénurie de vis

jeudi 8 septembre 2011 17h45
 

PARIS, 8 septembre (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a confirmé jeudi que plusieurs de ses usines étaient confrontées à des difficultés d'approvisionnement en vis, conduisant le constructeur à ralentir la production.

Le syndicat CGT de PSA a annoncé dans un communiqué que la plupart des usines européennes du groupe, à l'exception de Sochaux et Mulhouse, étaient à l'arrêt au moins jusqu'à lundi à cause d'une pénurie qui empêche d'achever le montage des voitures.

Un porte-parole de PSA a déclaré qu'il ne pouvait dresser un tableau d'ensemble de la situation de tous les sites, mais confirmé l'existence de problèmes d'approvisionnement.

"Nous rencontrons depuis le début de la semaine des difficultés de livraison qui ont conduit à la suppression de séances de travail, parce que la plate-forme logistique d'Agrati, qui devait être opérationnelle en août, a été retardée par des problèmes informatiques", a-t-il indiqué.

Agrati Fastening Systems est un groupe italien spécialisé dans les fixations. Sa filiale Agrati France a bénéficié d'un investissement de 17 millions d'euros du Fonds de modernisation des équipementiers automobile (FMEA), fonds commun de placement mis en place par l'Etat et les constructeurs, dans le cadre du rachat et de l'intégration de cinq des sept sites de la PME française Acument.

Dans le sillage du séisme qui a frappé le Japon en mars, PSA a déjà été confronté cette année à des problèmes d'approvisionnement, cette fois en composants électroniques importés de l'archipel. Le constructeur a chiffré l'impact négatif de ces difficultés à 147 millions d'euros au premier semestre, et à 100 millions d'euros au second.

Le groupe Renault voit pour sa part ses ventes françaises de diesel souffrir depuis plusieurs mois, certains fournisseurs de composants moteurs en Turquie et en Espagne ne parvenant pas à suivre la demande. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)