LEAD 1 GMAC a aggravé sa perte au 1er trimestre

mardi 5 mai 2009 16h34
 

NEW YORK, 5 mai (Reuters) - GMAC, principal prestataire financier des acheteurs de véhicules General Motors, a annoncé mardi une perte trimestrielle en hausse de 15%, attestant d'une augmentation du nombre des créances douteuses.

La perte nette de la société de crédit automobile et immobilier a représenté 675 millions de dollars au premier trimestre conter 589 millions un an auparavant.

Les provisions pour pertes sur créances ont augmenté de 78%, à 843 millions de dollars contre 474 millions il y a un an.

"Les effets d'une activité économique atone et de moins bonnes performances des crédits (...) ont continué de peser sur les performances financières de GMAC", déclare le directeur général Alvaro de Molina.

GMAC est l'un des 19 établissements financiers à avoir subi des tests de résistance destinés à jauger leur performance en cas de récession aggravée. Les résultats de ces tests doivent être publiés jeudi et de l'avis de certains analystes GMAC serait prié par le Trésor d'augmenter ses fonds propres dans un délai de six mois.

Le directeur financier Robert Hull a fait savoir que GMAC n'avait pas le sentiment d'être le moins du monde à court de trésorerie et a ajouté: "Nous avons pris des mesures pour traverser 2009 avec notre propre liquidité, sans financement de la part de l'Etat".

GMAC est devenue une holding bancaire en décembre et a reçu une aide publique de six milliards de dollars. Dans le cadre d'une restructuration de la dette opérée ce mois-là, General Motors (GM.N: Cotation) et la société de capital investissement Cerberus Capital Management [CBS.UL] avaient dû réduire leurs participations respectives de 49 et 51% dans GMAC.

Le bénéficé tiré du crédit automobile a reculé de 13% à 225 millions de dollars. Residential Capital, la filiale crédit immobilier de GMAC, a accusé une dixième perte trimestrielle consécutive, à 125 millions de dollars, un niveau toutefois en nette amélioration par rapport à la perte de 859 millions accusée au premier trimestre 2008.

Le crédit immobilier a augmenté de 57% par rapport au quatrième trimestre.   Suite...