March 5, 2009 / 6:57 AM / 8 years ago

LEAD 2 Arkema n'attend pas de normalisation du marché avant 2011

6 MINUTES DE LECTURE

* Arkema n'attend pas de normalisation des conditions de marché avant 2011

* Visibilité toujours faible en ce début d'année, priorité à la génération de trésorerie en 2009

* Bénéfice net -18% en 2008, dividende de 0,60 euro

(Actualisé avec la conférence de presse, commentaire d'analyste et cours de bourse)

PARIS, 5 mars (Reuters) - Le groupe de chimie Arkema (AKE.PA) a déclaré jeudi ne pas s'attendre à une normalisation du marché avant 2011 et a décidé de mettre l'accent d'ici là sur la préservation de sa structure financière et l'innovation dans des produits à plus forte valeur ajoutée.

"La priorité est de gérer notre trésorerie, de travailler sur notre base de coûts et de continuer nos projets internes de développement", a indiqué le PDG d'Arkema Thierry Le Hénaff au cours de la conférence de presse consacrée aux résultats 2008 du groupe.

Il s'est abstenu de faire des prévisions globales pour 2009, année toujours marquée par une faible visibilité et un environnement difficile, notamment dans l'automobile et la construction. Il a simplement déclaré s'attendre à un cash flow libre positif cette année et reporté d'un an, à 2011 contre 2010 jusqu'à présent, son objectif d'une marge d'Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) de 12%.

En 2008, la marge d'Ebitda a reculé à 8,8% contre 9,1% l'année précédente, un taux à peu près conforme à l'objectif d'Arkema, révisé à la baisse en décembre dernier.

"Sans surprise, le management annonce un 1er trimestre encore très difficile, affecté comme pour Rhodia RHO.PA par la vente des stocks de matières premières constitués au plus haut", commente Natixis dans une note de recherche.

Mais contrairement à Rhodia, qui a suspendu le paiement du dividende au titre de l'exercice écoulé, Arkema propose de verser 0,6 euro à ses actionnaires, contre 0,75 euro en 2008.

Vers 11h00 GMT, le titre gagne 0,93% à 10,85 euros, surperformant l'indice DJ Stoxx des valeurs européennes de la chimie .SX4P qui perd à la même heure 2,4%.

Strategie Long Terme Maintenue

Pour faire face à la crise, Arkema a relevé de 50 millions d'euros à 550 millions son objectif d'économies à l'horizon 2010 et réduit de 20% à 270 millions son objectif d'investissements cette année par rapport au niveau de 2008.

Il attend pour son Ebitda un impact positif total de 85 millions d'euros de ses réductions de coûts, du développement de ses nouveaux produits et de l'intégration des acquisitions réalisées en 2008.

"Aujourd'hui, notre priorité clairement n'est pas de faire de nouvelles acquisitions. Elles viendront après, uniquement si la situation financière le permet", a précisé Thierry Le Hénaff.

Arkema n'observe en ce début d'année aucune amélioration de la demande qui s'est littéralement effondrée fin 2008 à cause notamment d'un déstockage massif dans l'industrie. Les activités les plus touchées ont été le PVC, particulièrement sensible à la santé du secteur du bâtiment, et le polyméthylmétacrylate (plexiglass) utilisé dans l'automobile.

Le résultat net part du groupe a chuté l'an dernier de 18% à 100 millions d'euros, l'Ebitda a reculé de 3,9% à 498 millions et le chiffre d'affaires a baissé de 0,7% à 5,63 milliards. Malgré cela, le ratio dette sur fonds propres d'Arkema (gearing) se maintient à un niveau faible de 25%.

"Face aux incertitudes actuelles, nous sommes comme un marin qui tire des bords, mais dont le cap ne change pas", a poursuivi Thierry Le Hénaff.

Il a rappelé que les ambitions pour trois ans fixées lors de l'introduction en bourse en 2006 de l'ancienne filiale chimie de Total (TOTF.PA) avaient été tenues, et confirmé la stratégie du groupe à l'horizon 2013.

Arkema veut en cinq ans ramener la part relative des vinyliques, polymères de base, à 15% du chiffre d'affaires du groupe contre 25% à l'heure actuelle.

Il entend aussi multiplier par dix sur la période le CA de ses matériaux à très haute performance et à plus forte marge, et mettre l'accent sur le haut de la gamme des PVC, comme les éléments profilés couleur bois pour les fenêtres.

Arkema compte aussi renforcer sa présence en Asie, où il veut réaliser 20% de son chiffre d'affaires en 2012, et faire de sa plate-forme chinoise de Changshu son troisième site mondial en 2011.

Gilles Guillaume, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below