LEAD 1 Beiersdorf confirme ses objectifs mais le titre chute

mardi 5 août 2008 11h46
 

FRANCFORT, 5 août (Reuters) - L'allemand Beiersdorf, (marques Nivea, Hansaplast, Tesa) a fait état mardi d'une hausse de 47% de son résultat opérationnel au deuxième trimestre, mais la crainte d'une propagation à l'Europe de la baisse des activités aux Etats-Unis fait plonger le titre à la Bourse de Francfort.

Vers 9h30 GMT, l'action perdait 5,61% à 38,87 euros, alors que l'indice allemand des capitalisations moyennes était inchangé.

Le groupe basé à Hambourg a annoncé un Ebit de 210 millions d'euros, chiffre conforme aux anticipations des analystes financiers, contre 143 millions il y a un an.

Le chiffre d'affaires a progressé de 7,2% à 1,57 milliard d'euros, niveau légèrement supérieur à la moyenne des prévisions.

Beiersdorf a réaffirmé que sa marge d'Ebit serait supérieure à celle de 12,4% de 2007, tout en prévoyant une croissance organique de ses ventes supérieure à celle du marché des cosmétiques.

Le directeur général du groupe, Thomas-Berd Qaas, a déclaré lors d'une conférence de presse que la croissance de l'activité au deuxième trimestre avait été morose en Europe de l'Ouest, à l'exception de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne.

"Le segment de la consommation courante, principalement Nivea, fait état de ventes et de bénéfices en dessous de nos propres estimations et du consensus", écrit Lutz Grüten, analyste chez Landsbanki.

"La ventilation par région montre la faiblesse des activités aux Etats-Unis, mais l'Europe, elle aussi, commence à souffrir.

La semaine dernière, le français Clarins CLRP.PA avait annoncé une baisse de 1,8% de ses ventes du premier semestre et, en juillet dernier, L'Oréal (OREP.PA: Cotation) avait pris de court les investisseurs par la prudence de ses prévisions. /BVO/NDE

(Eva Kuehnen, version française Benoit Van Overstraeten)