May 5, 2009 / 8:46 AM / in 8 years

LEAD 2 Metro ne fournit pas de prévisions après un T1 difficile

4 MINUTES DE LECTURE

* Ebit hors exceptionnels en baisse de 49,3% au T1

* Evoque la dévaluation des devises dans l'est de l'Europe

* Pas de prévision pour 2009

* Le CA 2009 devrait rater l'objectif du groupe à moyen terme

* Le titre recule de 1,4%

(actualisé avec précisions)

Eva Kühnen

DUSSELDORF, Allemagne, 5 mai (Reuters) - Le numéro un de la distribution en Allemagne, Metro MEOG.DE, a dit s'attendre mardi à un ralentissement de ses ventes cette année après la chute de 50% de son bénéfice opérationnel au premier trimestre sous l'effet de ce qu'il a présenté comme la récession la plus grave depuis 1929.

Les résultats inférieurs aux attentes du groupe allemand offrent une nouvelle illustration des difficultés qui frappent la distribution. Le mois dernier, Carrefour (CARR.PA), numéro deux mondial, a annoncé la première baisse de son chiffre d'affaires trimestriel depuis six ans. [ID:nLG937665]

Metro a prévenu qu'il n'y avait "aucun signe d'une reprise économique rapide" et invité les investisseurs à se préparer à "des ventes et une évolution des résultats moins dynamiques pour Metro en 2009" en raison de la montée du chômage qui fait baisser la fréquentation des supermarchés.

Le nombre des demandeurs d'emplois en Allemagne, le marché d'origine de Metro, a augmenté en avril pour le sixième mois d'affilée et atteint son niveau le plus haut depuis 2007. Les ventes au détail ont reculé de 1,5%, davantage que prévu, en mars. [ID:nLU680404] [ID:nL4543277]

DÉCEVANT

Le numéro quatre mondial de la grande distribution s'est refusé à communiquer une prévision chiffrée pour l'année en cours, au motif que l'incertitude due à la crise actuelle rendait impossible l'élaboration d'estimations fiables.

Le groupe allemand a toutefois précisé qu'il s'attendait à ce que la croissance de son chiffre d'affaires cette année soit sensiblement inférieure à son objectif de moyen terme d'une progression de plus de 6%.

Au premier trimestre, son bénéfice avant impôt et charges financières (Ebit), ajusté des charges de restructuration, a reculé de 49,3% à 84 millions d'euros au premier trimestre. Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un résultat de 103 millions d'euros.

Ce recul important s'explique principalement par la forte dépréciation des devises dans l'est de l'Europe, une région qui représente plus d'un quart du chiffre d'affaires du groupe, a précisé Metro.

Le groupe a inscrit 33 millions d'euros de dépenses au premier trimestre pour son plan de restructuration Shape 2012 qui a pour objectif d'accroître les bénéfices de 1,5 milliard d'euros d'ici 2012 et de supprimer 15.000 emplois.

Son chiffre d'affaires a reculé de 2,5% à 15,2 milliards d'euros, un résultat quasiment conforme au consensus.

A 11h10 GMT, l'action Metro reculait de 2,42% à 32,32 euros à la Bourse de Francfort alors que l'indice Dax .GDAXI gagnait 0,1%.

"Les résultats du groupe sont légèrement inférieurs à nos attentes et au consensus, même hors exceptionnels, bien que les ventes aient été globalement plus solides", explique Crédit suisse dans une note à ses clients.

"Le résultat d'exploitation décevant et le fait que Metro n'ait toujours pas donné de prévisions précises pour 2009 pèsent sur le cours de l'action", ajoute un courtier de Francfort.

version française Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below