November 5, 2009 / 8:39 AM / 8 years ago

LEAD 2 ZFS - T3 en très forte hausse mais inférieur aux attentes

5 MINUTES DE LECTURE

* Hausse des bénéfices moins forte que prévu

* Ratio de solvabilité en hausse à 209%

* Politique de dividende inchangée

* L'action perdait près de 4,5% en matinée

(complété avec commentaires d'analystes, cours de Bourse)

par Pascal Schmuck

ZURICH, 5 novembre (Reuters) - Zurich Financial Services (ZFS) ZURN.VX a publié jeudi des résultats trimestriels en très forte hausse, mais les marchés en attendaient encore plus et l'action du groupe d'assurance reculait nettement en fin de matinée.

A 10h22 GMT, l'action ZFS abandonnait 4,42% à 227 francs alors que l'indice des valeurs vedettes suisses .SSMI cédait 0,66% et que le DJ Stoxx européen de l'assurance reculait de 1,5%.

Les analystes financiers ont néanmoins salué la solidité des résultats, bien qu'ils n'aient pas satisfait tous les souhaits. "ZFS est désormais un des assureurs globaux les mieux armés en termes de solvabilité et pourra encore se renforcer", estime Stefan Schürmann, à la banque Vontobel.

Pour Fabrizio Croce, chez Kepler Capital Markets, "le groupe est bien préparé à de nouvelles volatilités des marchés et les risques décroissent". L'analyste a réitéré sa recommandation d'achat.

"Seul le manque de commentaire sur la gestion à venir du capital à la lumière des ratios pourrait peut-être décevoir", souligne pour sa part Marc Effgen chez Helvea.

Le bénéfice net de Zurich Financial Services a été presque sextuplé au troisième trimestre à 909 millions de dollars (612 millions d'euros) alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient sur une hausse plus forte encore, à 1,224 milliards

Le bénéfice opérationnel (BOP) a plus que doublé à 1,513 milliard de dollar mais les prévisions le donnaient à 1,591 milliard.

Politique De Dividende Inchangee

De même, le ratio combiné s'est amélioré à 98% mais a manqué le consensus, qui le voyait à 96,6%. Il marque également un repli par rapport à celui de 96,7% enregistré au deuxième trimestre. Un ratio combiné sous la barre des 100% est le signe que les activités d'assurance sont rentables.

Les primes brutes dans l'assurance générale ont progressé de 5% à 13,039 milliards après 12,399 milliards, dépassant cette fois les attentes des marchés qui les voyaient à 12.663 millions.

Le ratio de solvabilité a bondi à 209% contre 159% un an plus tôt et 180% à la fin juin.

Sur neuf mois, Zurich accuse un recul de 24% de son bénéfice net à 2,163 milliards de dollars et une baisse de 3% de son bénéfice opérationnel à 4,066 milliards. Les primes se sont étoffées de 4% à 40,465 milliards et le ratio combiné s'est amélioré de 1,9 points de base à 96,9%.

Les fonds propres ont augmenté de 29% à 28,5 milliards mais leur rendement s'est en revanche replié à 11,6% à la fin septembre contre 14,5% un an plus tôt.

Comme à son habitude, ZFS ne donne pas de perspectives pour son exercice en cours mais se dit en bonne voie pour réaliser son objectif d'économies de 400 millions de dollars sur l'année en cours et pour améliorer son bénéfice opérationnel à hauteur de 900 millions après impôts.

Le directeur général, James Shiro, a toutefois confirmé lors d'une interview sur la chaîne de télévision CNBC que la politique de dividende resterait inchangée.

Lors d'une téléconférence, le directeur financier Dieter Wemmer a reconnu que des couvertures supplémentaires avaient coûté plus de 100 millions de dollars au troisième trimestre.

édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below