Ciments Français - Résultats en baisse, prudence pour 2009

jeudi 5 mars 2009 09h16
 

PARIS, 5 mars (Reuters) - Ciments Français CMFP.PA a vu son résultat brut d'exploitation courant reculer de 15,6% en 2008, pénalisé par l'augmentation des prix de l'énergie.

La filiale du cimentier italien a annoncé jeudi un RBE courant de 1.021 millions d'euros et un RBE de 607 millions, en repli de 28,9%.

Le résultat net part du groupe est ressorti à 262 millions d'euros, en baisse de 43,7% par rapport à 2007, la part des tiers diminuant de 12,0% à 86 millions d'euros.

Son endettement financier net a augmenté de 209 millions d'euros à 1.722 millions, en raison de la diminution des flux de trésorerie, des investissements réalisés et du paiement du dividende de 3,0 euros, contre 2,50 euros un an auparavant.

"En 2008, malgré la crise économique qui a touché de nombreux pays au second semestre et entraîné une diminution des volumes vendus, le chiffre d'affaires est en légère augmentation grâce à la bonne tenue des prix", précise le groupe dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires s'élève à 4.775 millions d'euros, en hausse de 1,9% par rapport à 2007.

Ciments Français, qui fait l'objet d'un projet de fusion-absorption par sa maison mère Italcementi, estime que l'année 2009 devrait être "encore une année difficile pour le secteur de la construction et des matériaux".

Malgré les plans de relance annoncés en Europe et aux Etats-Unis, le groupe s'attend à une contraction de la demande dans les pays développés et à une demande encore légèrement positive dans les pays émergents.

(Pascale Denis, édité par Jacques Poznanski)