LEAD 1 Décembre noir pour le marché automobile américain (-36%)

mardi 6 janvier 2009 00h54
 

par Kevin Krolicki

DETROIT, 5 janvier (Reuters) - Le marché automobile américain a encore plongé de près de 36% en décembre, un mois à l'image d'une année 2008 qui restera comme la pire qu'ait connue le secteur depuis plus de 15 ans.

Les ventes totales de voitures ont chuté de 35,7% à 890.883 unités en décembre, soit un rythme annualisé de 10,28 millions d'exemplaires sur le mois. Aucun constructeur n'a été épargné par le brutal ralentissement des ventes de voitures observé partout dans le monde, mais le premier marché automobile mondial continue d'être particulièrement malmené.

Chrysler LLC a enregistré la plus forte baisse des ventes avec un plongeon de 53% en décembre, un mois également marqué par l'octroi d'un plan de sauvetage de 17,4 milliards de dollars de l'État pour le secteur. Le Trésor américain a déclaré à ce sujet que GM recevrait le 16 janvier une deuxième tranche de 5,4 milliards de dollars du prêt public qui lui a été octroyé moyennant des garanties sur sa restructuration.

Toyota (7203.T: Cotation), premier constructeur mondial, a vu quant à lui ses ventes chuter de près de 37% aux États-Unis le mois dernier, suivi de son compatriote Honda (7267.T: Cotation) (-35%) puis du numéro deux américain Ford (F.N: Cotation) (-32%).

Les ventes de General Motors (GM.N: Cotation), premier constructeur américain, et celles du japonais Nissan (7201.T: Cotation), ont baissé dans les deux cas de 31%.

Cette nouvelle chute des ventes étaient largement anticipée par les analystes au vu du reste de l'année. Mais les observateurs étaient un peu trop pessimistes - le consensus donnait un rythme annualisé de 10 millions d'unités - et GM et Ford ont finalement clôturé à Wall Street en hausse de 1,64% et 4,88% respectivement.

PAS DE SORTIE DE CRISE RAPIDE   Suite...