Bourse- Iliad recule après avoir gagné moins d'abonnés que prévu

mercredi 5 août 2009 12h09
 

PARIS, 5 août (Reuters) - Iliad (ILD.PA: Cotation) recule en Bourse mercredi matin après avoir publié mardi soir des recrutements d'abonnés inférieurs aux attentes des analystes pour le deuxième trimestre.

La maison mère du fournisseur d'accès à internet Free a gagné 58.000 abonnés au haut débit au deuxième trimestre sous la marque Free - à comparer à un consensus de 77.000 cité par les analystes. En intégrant la perte d'abonnés d'Alice, racheté en 2008 à Telecom Italia (TLIT.MI: Cotation), le gain est ramené à 34.000 sur la période à 4,37 millions.

L'action perd 4,44% à 72,29 euros vers 11h55, contre un recul de 0,3% de l'indice européen des technologiques et une progression de 0,6% du CAC 40 .FCHI.

Iliad a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires en hausse de 40,1% à 968,9 millions d'euros, proche du consensus Reuters de 974 millions, avec un revenu moyen par abonné (Arpu) en très légère hausse, et confirmé ses objectifs financiers, dont une très forte hausse de son résultat net en 2009. Pour plus de détails, cliquer sur [ID:nL4145162].

"Après la faible performance de France Télécom FTE.PA, c'est donc sûrement SFR (VIV.PA: Cotation) et peut-être Bouygues Telecom (BOUY.PA: Cotation), avec le lancement d'Ideo fin mai, qui ont largement surperformé ce trimestre", estime Natixis Securities dans une note.

France Télécom a annoncé jeudi dernier une baisse d'un demi-point de sa part de marché dans l'ADSL au deuxième trimestre, à 48,7%, avec un total de 9,1 millions de clients à la fin juin. [ID:nLU68587]

Bouygues pourrait donner des indications sur les performances d'Idéo, première offre "quadruple play" en France (téléphonie fixe et mobile, internet, télévision) lancée le 29 mai, à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels. Vivendi présentera ses comptes et les données de SFR le 1er septembre.

Selon UBS, les chiffres d'Iliad et de France Télécom laissent supposer que SFR pourrait avoir gagné plus de 190.000 abonnés au débit au deuxième trimestre, soit la moitié des recrutements totaux du marché français sur la période.

Iliad a également confirmé sa candidature à la quatrième licence mobile de troisième génération (3G) dont l'appel d'offres, lancé samedi, court jusqu'au 29 octobre.

"Nous continuons à craindre une destabilisation de la rentabilité du secteur par Iliad à moyen terme", souligne également UBS.

(Cyril Altmeyer, édité par Benjamin Mallet)