EasyJet - L'expansion de la flotte remise en question

jeudi 5 février 2009 17h28
 

LONDRES, 5 février (Reuters) - EasyJet (EZJ.L: Cotation) a fait savoir jeudi qu'elle pourrait revoir à la baisse son projet d'agrandissement de sa flotte si la conjoncture se dégradait encore en 2009 et son président Colin Chandler a annoncé qu'il allait bientôt prendre sa retraite.

La compagnie aérienne britannique à bas prix, qui a relevé ses prévisions de chiffre d'affaires semestriel le mois dernier en raison notamment de l'augmentation du nombre de voyageurs d'affaires, a expliqué qu'elle préférait adopter une attitude prudente en matière de croissance en raison du ralentissement économique mondial.

"Ce projet concernant la flotte (...) pourrait évoluer si l'environnement macroéconomique se dégrade au cours des trois ou six prochains mois", a déclaré Chandler à l'occasion de l'assemblée générale annuelle.

Selon une source, le fondateur de la compagnie Stelios Haji-Ioannou ne serait pas hostile à cette démarche de prudence.

EasyJet a actuellement pour projet d'accroître sa flotte afin qu'elle compte 197 appareils d'ici 2011 contre 165 en septembre l'année dernière. La compagnie a fait une grosse commande auprès d'Airbus, propriété d'EADS EAD.PA.

Haji-Ioannou avait déclaré la semaine dernière qu'il était préoccupé concernant les perspectives de la compagnie pour cet été. Chandler a toutefois indiqué que les réservations étaient conformes à celles de l'année dernière.

Chandler a également fait part de son intention de quitter la compagnie. "Nous avons commencé à chercher mon remplaçant comme je m'approche de mes 70 ans", a-t-il dit.

A 16h27, l'action était en hausse de 0,58% à 301,75 pence.

(John Bowker, version française Gwénaelle Barzic)