LEAD 1 Nexity - C.A. 9 mois en hausse de 8%, contexte difficile

mercredi 5 novembre 2008 20h48
 

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Nexity (NEXI.PA: Cotation) a publié mercredi un chiffre d'affaires en hausse de 8% sur les neuf premiers mois de l'année et confirmé viser un résultat net 2008 de l'ordre de 140 millions d'euros dans un marché immobilier en crise manifeste.

Le premier promoteur français, contrôlé à près de 40% par les Caisses d'épargne, s'était néanmoins fixé 240 millions d'euros comme objectif en début d'année et a revisé par deux fois depuis ses prévisions annuelles face à la dégradation de la conjoncture.

Les ventes de Nexity sont ressorties à 1,94 milliard d'euros sur la période janvier-septembre mais le chiffre d'affaires des activités tertiaires marque un repli de 19% à 229,4 millions d'euros.

Le carnet de commandes s'établit à 3,37 milliards d'euros à fin septembre, soit 19 mois du chiffre d'affaires de l'activité de promotion.

"Le contexte général du marché de l'investissement tertiaire en France s'est nettement dégradé depuis début 2008. Un montant de 9,4 milliards d'euros a été investi au cours des 9 premiers mois, soit un recul de 57% de l'investissement réalisé par rapport à la même période de 2007. Ce recul trouve son origine dans le brusque resserrement des conditions de crédit et l'attentisme des investisseurs", souligne Nexity dans un communiqué.

"Les actifs neufs ou récents continuent cependant de bénéficier de la préférence des investisseurs et représentent désormais 44% des investissements."

"Engagé dans la mise en oeuvre du plan d'adaptation détaillé dans ses dernières communications, le groupe confirme les perspectives annoncées pour 2008 et pour le moyen terme", ajoute-t-il.

Nexity anticipe un chiffre d'affaires consolidé cette année en légère progression ainsi qu'un résultat net de l'ordre de 140 millions d'euros, avec un taux de distribution minimum de 35% du résultat net.

L'entreprise attend une reprise du marché immobilier en 2010 après un point bas en 2009. /MB

(Matthias Blamont, édité par Gilles Guillaume)