LEAD 1 Deutsche Bank, en perte, prévoit une année 2009 difficile

jeudi 5 février 2009 08h47
 

FRANCFORT, 5 février (Reuters) - La Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation), qui a été déficitaire l'an dernier, a fait état jeudi de prévisions pessimistes pour 2009, alors que le moteur habituel de son activité, les transactions sur produits obligataires, a calé.

La banque allemande accuse une perte avant impôt de 5,7 milliards d'euros au titre de l'exercice 2008, en raison de dépréciations massives et a dit s'attendre à un exercice 2009 "difficile". Le groupe avait réalisé un résultat avant impôt de 8,75 milliards en 2007.

Le revenu tiré du trading de la dette et autres produits, qui s'élevait à 8,4 milliards d'euros en 2007, est tombé à 124 millions d'euros.

"Nous estimons que les conditions très difficiles pour l'économie mondiale devraient se poursuivre, constituant des difficultés importantes pour nos clients et notre secteur d'activité", a déclaré le président du directoire Josef Ackermann dans un communiqué.

"Nous sommes très déçus de notre résultat du quatrième trimestre et de la perte nette pour l'ensemble de l'exercice qui en a résulté", a-t-il ajouté, mettant en avant des conditions de marché "totalement sans précédent".

Ackermann, qui avait annoncé la crise terminée pour sa banque avant même qu'elle ait véritablement commencée, a systématiquement décliné toute aide publique pour traverser cette passe difficile.

S'il s'est félicité des projets de constitution d'une "bad bank" (structure de défaisance publique), il a souligné que la Deutsche Bank n'en avait pas besoin. Pour les analystes, cette position risque de s'avérer difficile à tenir si les marchés restent déprimés cette année.

Le premier groupe bancaire allemand a précisé que son ratio de fonds propres Tier 1 s'établissait à 10,1% et a recommandé le versement d'un dividende de 50 centimes par action. (version française Danielle Rouquié)