LEAD 1 Chine - Nouvelle baisse du marché automobile en novembre

vendredi 5 décembre 2008 13h16
 

SHANGHAI, 5 décembre (Reuters) - Les ventes de voitures neuves ont reculé pour le troisième mois de suite en novembre en Chine, ce qui pourrait être le signe avant-coureur d'un recul à deux chiffres des immatriculations en 2009 malgré le plan de relance mis en place par Pékin.

Selon l'association chinoise des constructeurs automobiles, les ventes de voitures particulières neuves ont reculé de 10,28% le mois dernier, à 522.800 unités.

Sur les 10 premiers mois de l'année, le nombre de véhicules vendus est de 7,94 millions de véhicules alors que, peu avant la baisse entamée en août, bon nombre d'experts tablaient encore sur un marché à 10 millions de voitures cette année.

"Nous avions apparemment tous sous-estimé l'impact de la crise financière mondiale et l'ampleur du ralentissement économique chinois", a déclaré vendredi un dirigeant de Dongfeng Motor Group (0489.HK: Cotation), troisième constructeur chinois.

"Quand les ventes ont commencé à baisser, en août, beaucoup ont attribué cette évolution aux Jeux Olympiques. Mais seul le ralentissement économique et la baisse de la confiance des consommateurs expliquent ce recul", a poursuivi ce dirigeant, qui a requis l'anonymat.

Plus tôt dans la journée, Rao Da, secrétaire général de la China Passenger Car Association avait dit que les ventes devraient également reculer en décembre et sur l'ensemble du quatrième trimestre en raison de la poursuite du ralentissement de l'activité économique.

L'économie chinoise a enregistré sur le troisième trimestre une croissance de 9%, la hausse du PIB tombant ainsi sous la barre des deux chiffres pour la première fois depuis quatre ans.

Selon Goldman Sachs, le PIB de la Chine ne devrait progresser que de 7,3% sur les trois derniers mois de 2008.

La plupart des analystes et des dirigeants de constructeurs automobiles tablent désormais sur une baisse comprise entre 5% et 10% du marché automobile chinois en 2009.

"Le consensus du marché est d'une baisse de 5 à 10%. Mais, si la tendance observée en novembre se poursuit, elle pourrait être supérieure à 10%", a noté Zhang Xin, analyste chez Guotai Junan Securities. /BVO

(Fang Yan, version française Benoit Van Overstraeten)