March 4, 2009 / 7:54 AM / 8 years ago

LEAD 2 Holcim déçoit légèrement en 2008 et prend des mesures

4 MINUTES DE LECTURE

(Complété avec des commentaires d'analystes et le cours de bourse)

ZURICH, 4 mars (Reuters) - Holcim HOLN.VX est resté légèrement en deçà des attentes en 2008 et renonce à toute prévision chiffrée pour l'année en cours, prenant de nouvelles mesures pour maîtriser ses coûts et maintenir les liquidités.

"2009 sera une année difficile pour l'économie de la construction et des matériaux. En dépit des programmes de relance des Etats, il faut compter sur un repli de la demande", déclare dans un communiqué le numéro deux mondial du ciment, derrière le français Lafarge LAFP.PA.

Il renonce à toute prévision précise "tant qu'il n'y a pas d'indications claires sur l'évolution future de l'économie mondiale". Holcim veut se concentrer sur la maîtrise des coûts et la génération d'un cash-flow le plus élevé possible.

Outre la fermeture définitive de trois usines en Espagne et aux Etats-Unis annoncée en novembre, les activités de deux autres sites américains seront suspendues. En tout, plus de cent unités de production ont déjà été fermées, explique Holcim sans chiffrer les suppressions d'emploi qui vont avec.

"La baisse des coûts de l'énergie devrait alléger la pression à partir du second semestre", explique le groupe dans une présentation. Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale le versement d'un dividende de 2,25 francs en actions pour "maintenir les liquidités" qui s'élevaient à 5,6 milliards à la fin de l'année.

Chaque actionnaire recevra une option par action nominative qu'il peut revendre ou échanger contre de nouvelles actions à raison de vingt pour une. L'an dernier, Holcim avait versé un dividende en espèces de 3,30 francs.

"C'est une sorte d'augmentation de capital déguisée, pas bête du tout dans le contexte actuel et avec peu de dégât pour la dilution des bénéfices, étant donné le petit volume", explique Josep Pujal, analyste chez Kepler Capital Markets.

Chute Du Benefice Au t4

Le bénéfice net a reculé de 53,9% à 1.782 millions de francs suisses en 2008, contre des attentes de 1.864 millions, alors que le résultat opérationnel a baissé d'un tiers à 3.360 millions, au lieu des 3.598 millions pronostiqués.

Le chiffre d'affaires s'est replié de 7% à 25.157 millions alors que les marchés tablaient sur 25.634, et l'Ebitda opérationnel s'est tassé de 23,0% à 5.333 millions, également inférieur aux 5.537 millions du consensus.

Les analystes de la banque Wegelin détectent "de nouvelles fissures dans les chiffres" et critiquent l'absence de prévisions. "Un rayon d'espoir provient de certains marchés émergents -l'Inde, l'Amérique latine, le Maroc et le Liban- qui continuent à enregistrer une évolution solide."

Au quatrième trimestre, les ventes se sont contractées de 14% à 5.817 millions, nettement en dessous des 6.294 millions prévus. L'Ebitda a fondu de 39,1% à 968 millions et le bénéfice net a chuté de 92,4% à 43 millions.

Ces résultats ont été impactés par des charges exceptionnelles liées aux fermetures d'usines.

Vers 8h35 GMT, l'action se contracte de 4,82% à 34,08 francs alors que le marché .SSMI progresse de 0,4%.

Silke Koltrowitz, édition Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below