Publicis chiffre à 55 millions d'euros son risque maximum à GM

jeudi 4 juin 2009 22h58
 

PARIS, 4 juin (Reuters) - Le groupe français de publicité et d'achat d'espace Publicis (PUBP.PA: Cotation) a chiffré jeudi à 55 millions d'euros son risque maximum à la faillite du constructeur automobile américain General Motors (GM.N: Cotation).

Auparavant, Standard & Poor's avait annoncé qu'il plaçait la note à long terme BBB+ du groupe sous surveillance avec implication négative en raison du dépôt de bilan de General Motors, survenu lundi.

"Nous évaluons à ce jour notre risque maximum dans l'hypothèse extrême à 55 millions d'euros", indique Publicis dans un communiqué.

Le groupe explique notamment être exposé à GM en tant que représentant du constructeur auprès des médias pour l'achat d'espaces publicitaires et que, de ce fait, sa filiale d'achat d'espace Starcom MediaVest (SMG) est l'un des créanciers importants de GM.

Publicis pense toutefois pouvoir diminuer son risque s'il se voit attribuer un statut «d'essential vendor» par le tribunal des faillites ou si les contrats en cours sont confirmés et transférés au nouveau GM.

"Dès lors que nos contrats seront confirmés et transférés à la nouvelle entité, notre exposition sera significativement réduite", affirme Publicis.