SOMMET Le marché auto souffre toujours de surcapacités/Moody's

jeudi 5 novembre 2009 11h48
 

* Les surcapacités restent un problème en Europe

* Stabilisation du marché mondial attendue en 2010, mais d'importantes disparités géographiques

par Gilles Guillaume et Helen Massy-Beresford

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Malgré la stabilisation du marché automobile mondial attendue l'an prochain, le problème des surcapacités structurelles souligné par la crise n'a pas été réglé, notamment en Europe, a déclaré Falk Frey, vice-président corporate Finance chez Moody's, au cours du sommet consacré au secteur automobile organisé par Reuters.

"Le problème des surcapacités demeure", a-t-il dit. "En Europe, nous avons observé quelques réductions de capacités, mais de nouvelles ont été construites sur les marchés d'Europe de l'Est, où le coût du travail est inférieur, dans l'hypothèse d'un boom de la demande."

A ses yeux, le taux moyen d'utilisation des capacités devrait être inférieur à 70% sur le continent en 2009, alors qu'il situe le niveau d'équilibre à plus de 75-80%.

La fermeture d'usines et la disparition de marques étant exclue pour des raisons politiques et sociales, les constructeurs devront améliorer autrement leur performance opérationnelle s'ils veulent préserver leurs notations crédit.

"Notre inquiétude, c'est que les pressions sur les prix s'accélèrent en raison de l'excédent de l'offre et des capacités et des retombées négatives sur les prix de la tendance sous-jacente vers des voitures meilleur marché, plus petites, liée aussi à la nécessité de réduire les émissions de CO2", a poursuivi Falk Frey.   Suite...