Meilleurtaux annonce des pertes en 2008 et un plan stratégique

mercredi 4 mars 2009 20h28
 

PARIS, 4 mars (Reuters) - Touché de plein fouet par le ralentissement brutal du marché du logement, Meilleurtaux MEX.PA annonce mercredi une perte nette de 13,8 millions d'euros en 2008, après un bénéfice de 2,3 millions en 2007.

Le spécialiste du courtage en crédit immobilier précise dans un communiqué avoir accusé une perte d'exploitation annuelle de 14,5 millions d'euros, après un bénéfice de 3,4 millions, pour un chiffre d'affaires en chute de 22% à 39,2 millions d'euros.

Le conseil d'administration a approuvé le principe d'un projet stratégique, présenté par la nouvelle direction, qui devrait permettre à la société "d'assainir ses comptes dès 2010 et de renouer avec les bénéfices l'année suivante", ajoute-t-il.

L'objectif de ce plan de réorientation stratégique est de "désensibiliser Meilleurtaux à un marché mono-produit, celui du crédit immobilier", a diversifiant ses activités, notamment vers le réaménagement de crédit et l'assurance, précise la société.

"Dans la perspective d'une poursuite de l'exploitation", une nouvelle ligne de financement de 10 millions d'euros a été mise en place en février 2009 et la société examine avec son actionnaire de référence, Oterom, les moyens à apporter pour mettre en oeuvre sa stratégie de développement, ajoute-t-elle.

Oterom est la holding de contrôle de Meilleurtaux, composée du groupe Caisses d'épargnes, de Nexity (NEXI.PA: Cotation), ainsi que des mutuelles d'assurance Maïf et Macif.

Christian Cremer, fondateur de Meilleurtaux, a été révoqué à la veille de Noël 2008 de ses postes de président et directeur général, et remplacé par Bernard Monier à la présidence du conseil et Christian Camus à la direction générale.

(Juliette Rouillon, édité par Benoît Van Overstraeten)