SYNTHESE Banques - Le pire de la crise semble passé

mardi 4 août 2009 19h25
 

* BNP Paribas affiche un bénéfice du T2 en hausse de 6,6% * Standard Chartered signe un bénéfice imposable record au S1, va lever un milliard de livres de capitaux * UBS accuse une perte nette supérieure aux attentes mais les résultats sous-jacents rassurent * Unicredit fait état d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes * L'indice sectoriel en baisse de près de 0,5%

par Lisa Jucca et Steve Slater

PARIS/ZURICH/LONDRES, 4 août (Reuters) - La hausse des bénéfices annoncée mardi par Standard Chartered (STAN.L: Cotation) et BNP Paribas BNNP.PA a conforté les investisseurs dans leur sentiment que le pire de la crise financière était passé pour les banques européennes.

UniCredit (CRDI.MI: Cotation) a pour sa part fait état d'un résultat du deuxième trimestre en net repli par rapport il y a un an mais sensiblement supérieur aux attentes des analystes financiers à la faveur d'une amélioration des performances des activités de marché.

Même UBS UBSN.VX, malgré une perte trimestrielle plus marquée que prévu, a partiellement rassuré les investisseurs après qu'il est apparu que les comptes de la banque suisse, l'établissement européen le plus touché par la crise financière, ont été plombés par bon nombre de charges exceptionnelles.

Lundi, malgré la persistance de créances douteuses dans leurs comptes, HSBC (HSBA.L: Cotation) et Barclays (BARC.L: Cotation) avaient également agréablement surpris les marchés avec des résultats jugés encourageants. [ID:nL347862]

L'indice regroupant les valeurs bancaires a cependant terminé en baisse de quelque 0,5%, sous-performant ainsi le marché dans son ensemble, le secteur pâtissant plus que d'autres d'un mouvement de prises de bénéfices après son bond de la veille.

Le titre BNP Paribas a cependant in extremis fini dans le vert, progressant de 0,32% à 52,70 euros.   Suite...