CONSENSUS Socgen - Bénéfice net du T1 attendu en baisse de 71%

lundi 4 mai 2009 13h53
 

 PARIS, 4 mai (Reuters) - Société générale (SOGN.PA: Cotation),
troisième établissement bancaire français par la
capitalisation boursière, après BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) et Crédit
agricole (CAGR.PA: Cotation), publiera jeudi 7 mai, à 5h00 GMT (7h00 à
Paris), ses résultats consolidés du premier trimestre 2009.
 
 CONSENSUS REUTERS
 Nombre d'analystes interrogés : 11
 
 (en millions d'euros)
            RNPDG    RBE      PNB      coûts     risque
moyenne        320      1.773    5.556    -3.784    -1.070
médiane        332      1.736    5.560    -3.835    -1.045
plus haute     548      2.084    5.938    -3.486      -903
plus basse     79       1.375    5.043    -3.982    -1.259
-----------------------------------------------------------
T1 2008        1.096    1.774    5.679    -3.905      -598
Variation (moyenne)
            -70,8%   -0,1%    -2,2%    -3,1%      +78,9%
 RAPPEL DES PRÉVISIONS DU GROUPE : La Société générale avait
prévenu fin mars s'attendre pour le premier trimestre 2009 à des
dépréciations d'actifs supplémentaires et à une hausse de ses
provisions pour risque de crédit d'une "amplitude" similaire à
celle du dernier trimestre 2008, en raison de la crise.
[ID:nLV642574]
 La Société générale doit désigner mercredi un nouveau
président pour remplacer Daniel Bouton qui quitte le groupe
suite à des pressions et des attaques dont il se dit victime
depuis l'éclatement de l'affaire Kerviel en janvier 2008.
 Elle s'est retrouvée lundi dernier au coeur d'une nouvelle
tourmente après la publication par Libération d'articles
évoquant de possibles pertes de cinq à dix milliards d'euros
dans une de ses filiales de gestion d'actifs, activités en cours
de fusion avec le Crédit agricole.
 Immédiatement démenties, les informations du quotidien ont
néanmoins soulevé des interrogations chez les analystes
financiers sur l'ampleur des actifs "toxiques" que détient
encore la banque.
 
 CE QUE LE MARCHÉ ATTEND :
 - Pour le premier trimestre 2009, les analystes interrogés
par Reuters s'attendent en moyenne à 583 millions d'euros de
dépréciations supplémentaires dans les comptes de la banque
dirigée par Frédéric Oudéa.
 - Dans les activités de banque de détail en France, le
produit net bancaire devrait s'élever, en moyenne, à 1.745
millions d'euros (+0,3%) tandis que le bénéfice net devrait
ressortir à 300 millions d'euros (-3,7%).
 - Pour les réseaux internationaux, les analystes tablent sur
un PNB en progression de 14% à 1.272 millions d'euros, mais sur
un résultat net en repli de 37,8% à 120 millions d'euros.
 - Le pôle GIMS (gestion d'actifs et services aux
investisseurs) devrait de son côté revenir dans le vert avec un
bénéfice net de 30 millions d'euros au T1 2009 contre une perte
de 71 millions un an plus tôt. Les revenus sont attendus à
hausse de 17,5% à 702 millions d'euros.
 - Dans la banque de financement et d'investissement (BFI),
la prévision moyenne est un bénéfice net de 39 millions d'euros
en repli de 71,9% par rapport au T1 2008. La prévision la plus
pessimiste est une perte nette de 166 millions d'euros alors que
l'anticipation la plus optimiste est un bénéfice de 217
millions. 
 Les revenus de la BFI sont attendus en repli de 20,5% à
1.243 millions d'euros.
 A la Bourse de Paris, l'action Société générale a gagné près
de 10% depuis le début de l'année, mais sousperforme légèrement
l'indice sectoriel DJ Stoxx  des banques européennes
(+12,75%). Elle avait abandonné 61,12% en 2008.
 
 (Julien Ponthus, Matthieu Protard, Sophie Taylor et Sudip
Kar-Gupta, édité par Jacques Poznanski)