March 4, 2009 / 7:49 AM / 8 years ago

LEAD 3 Adidas anticipe un recul du profit 2009, monte en Bourse

5 MINUTES DE LECTURE

* Résultat du T4 2008 supérieur aux attentes

* C.A. et résultat 2009 attendus en baisse

* L'action monte en Bourse

(Actualisé avec président du directoire, analyste, détails)

par Eva Kühnen et Christian Krämer

HERZOGENAURACH, Allemagne, 4 mars (Reuters) - Adidas ADSG.DE a dit mercredi anticiper une baisse de son chiffre d'affaires et de ses résultats en 2009 après avoir fait état de résultats supérieurs aux attentes au titre du quatrième trimestre.

Pour 2009, la baisse du chiffre d'affaires du numéro deux mondial des articles de sport devrait être de 5% maximum, en ne tenant pas compte des variations de change. Les ventes de la marque Reebok, acquise en 2006 pour se renforcer face au numéro un mondial Nike (NKE.N), devraient être "au moins stables".

Les dépenses d'exploitation vont, elles, continuer à augmenter, ce qui fait que les marges et le résultat par action du groupe seront aussi en baisse cette année, précise Adidas.

Les investissements sont prévus entre 300 et 400 millions d'euros, contre 380 millions en 2008.

"Nous pourrions suivre la voie de la facilité empruntée par beaucoup d'autres sociétés en ne donnant aucune perspective pour 2009 et en nous contentant d'espérer le meilleur", a déclaré le président du directoire, Herbert Hainer.

"Toutefois, je pense que ce serait manquer de transparence et la direction que prend l'économie dans son ensemble est claire", a-t-il ajouté, précisant que le groupe bavarois était bien armé "pour faire face aux défis à venir".

La semaine dernière, son rival local Puma (PUMG.DE) n'avait pas voulu donner de perspectives pour 2009 en mettant en avant un environnement économique incertain.

REEBOK EN DIFFICULTÉ

En Bourse, Adidas gagne plus de 4% à 23,90 euros vers 13h50 GMT, alors que l'indice Dax .GDAXI de la Bourse de Francfort gagne près de 2,80%.

"Bien que nous considérions comme positif le fait qu'Adidas fournisse des perspectives pour 2009, nous n'y voyons aucune bonne surprise", souligne Robert Greil, analyste chez Merck Finck.

Le résultat d'exploitation d'Adidas a augmenté de près de 80% à 107 millions d'euros au quatrième trimestre, alors que le marché attendait un profit net de 98 millions, selon les 16 analystes interrogés par Reuters.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,4% à 2,57 milliards de dollars, soit plus que prévu.

Compte tenu de ces résultats et de ces perspectives, le dividende proposé au titre de 2008 sera du même niveau que celui versé au titre de 2007, soit 50 centimes par action.

Signe du ralentissement économique, les stocks d'Adidas étaient en hausse de 22% à la fin 2008, tandis que le carnet de commandes était en repli de 6% pour la marque Adidas et de 17% pour la marque Reebok.

Chez Puma, le carnet de commandes a reculé de 5,8%.

Reebok continue à souffrir. La filiale américaine a vu son chiffre d'affaires net reculer de 14% en Amérique du Nord en 2008.

"Reebok reste une marque en transition, sur la bonne voie, mais avec du chemin à parcourir", a déclaré Hainer.

"Je suis déçu de ne pas être mesure de montrer les améliorations financières que nous avions anticipées au début de l'année", a-t-il ajouté. Hainer avait déclaré l'an dernier que les défis auxquels faisait face Reebok serait relevés au mois de mars 2008.

Pour 2009, Adidas ADSG.DE va travailler à rembourser sa dette, a déclaré le directeur financier Robin Stalker. Il ne prévoit pas de nouveau programme de rachat d'actions.

Pour compenser la baisse de la consommation, Adidas prévoit aussi de diminuer les dépenses de voyage et le recours aux consultants externes. Le groupe a déjà décidé d'un gel des embauches.

En Bourse, Adidas se traite à environ huit fois ses résultats escomptés pour 2009, contre un PER de 10 pour l'américain Nike (NKE.N), selon les données de Thomson Reuters StarMine.

Selon les analystes, la performance médiocre de la filiale américaine Reebok justifie le PER inférieur auquel se traite Adidas par rapport à son concurrent Nike.

version française Danielle Rouquié et Clément Dossin

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below