4 décembre 2008 / 07:17 / dans 9 ans

LEAD 1 Pierre & Vacances-L'immobilier pèse sur l'exercice 07-08

* Résultats 2007-2008 en repli

* Dividende stable

* Réservations de l‘hiver comparables au haut niveau de 2006-2007

PARIS, 4 décembre (Reuters) - Pierre & Vacances (PVAC.PA) a publié jeudi des résultats 2007-2008 affaiblis par ses activités immobilières mais le dividende de cet exercice clos le 30 septembre sera stable.

De même, malgré la mauvaise conjoncture, le groupe de loisirs annonce que les réservations touristiques pour la saison hiver se situent à un niveau comparable à celui de l‘exercice précédent, qui constituait une référence particulièrement élevé.

Cité dans un communiqué, le P-DG de l‘entreprise Gérard Brémond observe que les résultats 2007-2008 ”démontrent la solidité et la réactivité“ du groupe ainsi que l‘adaptabilité de son ‘business model’ aux alternances des cycles de croissance des activités touristiques et immobilières”.

Il ajoute que sa capacité de financement “permettra de saisir des opportunités de croissance externe”.

Pour l‘exercice 2007-2008, le résultat net part du groupe a diminué à 73,4 millions d‘euros, contre 75,5 millions un an plus tôt.

Le résultat opérationnel courant s‘inscrit à 103,5 millions, après 105,8 millions, avec une contribution des activités touristiques en croissance de 29% à 76,7 millions d‘euros et une hausse de la marge opérationnelle de 6,6% contre de 5,6% en 2006-2007.

PRUDENCE DANS LES ACQUISITIONS D‘ACTIFS IMMOBILIERS

Mais la contribution des activités immobilières à ce résultat s’établit à 26,8 millions d‘euros, à comparer à 46,3 millions d‘euros en 2006-2007. La marge opérationnelle courante de ces activités a cependant crû à 10,5% contre 9,4% en 2006-2007.

Le chiffre d‘affaires 2007-2008 de Pierre & Vacances a totalisé 1.424,5 millions au regard des 1.550,3 millions de 2006-2007. Celui des activités touristiques s‘est établi à 1.168,5 millions (+9% à données comparables). De leur côté, les activités immobilières ont vu le leur tomber à 256 millions à comparer à 491,7 millions d‘euros sur l‘exercice précédent.

Ce différentiel de chiffre d‘affaires résulte de “la politique prudentielle d‘acquisition de fonciers et d‘actifs immobiliers”, explique le groupe.

Pierre & Vacances versera au titre de cet exercice un dividende 2,70 euros par action.

Au 30 septembre 2008, sa dette nette représentait 17,5% de ses fonds propres.

Le groupe affirme qu‘il saisira les opportunités de nouvelles opérations de croissance externe, sur son coeur de métier et en Europe. Il indique en outre que des opérations de reprise d‘opérateurs touristiques en mandat de gestion, sont en cours en Espagne, ainsi qu‘au Maroc.

Le groupe dit mettre en oeuvre un plan de fortes synergies entre Pierre & Vacances Europe et Center Parcs Europe pour réduire ses coûts et augmenter ses revenus. En 2008-2009, ce programme devrait générer un montant d’économies de 10 millions d‘euros, précise-t-il.

Enfin, le groupe promet que les activités immobilières seront soutenues par de nombreux projets de développement “avec un niveau d`engagement et de risque réduit”. /NM

(Noëlle Mennella, édité par Jacques Poznanski)

Reportage économique. Tél 01 49 49 53 82 Reuters Messaging : noelle.mennella.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below