4 novembre 2008 / 15:58 / il y a 9 ans

Période difficile pour les équipementiers automobiles américains

DETROIT, 4 novembre (Reuters) - Le marasme que subit la construction automobile américaine frappe de plein fouet les équipementiers américains à l'exemple de Tenecco (TEN.N), qui a publié des résultats dans le rouge.

Tenneco prévoit en outre une baisse du chiffre d'affaires cette année et la suivante, "l'incertitude demeurant quant au moment où le secteur se redressera", a dit son directeur général Gregg Sherrill dans un communiqué.

En Bourse, la valeur perd 4,87% à 4,88 dollars.

Tenneco a fait état d'une perte nette de 136 millions de dollars, soit 2,92 dollars par action, au troisième trimestre après un bénéfice de 21 millions (45 cents) un an auparavant.

Ce résultat tient compte d'une charge de 132 millions de dollars liée pour l'essentiel à une dépréciation obligatoire liée à un élément fiscal.

Hors exceptionnels, Tenneco a dégagé un bénéfice d'un cent par action contre 39 cents un an auparavant.

Le chiffre d'affaires a reculé à 1,5 milliard de dollars contre 1,56 milliard un an plus tôt.

Tenneco pense que les volumes de production continueront de fléchir en Amérique du Nord et prévoit un accès de faiblesse important en Europe durant le quatrième trimestre, dans un contexte de crise économique.

L'équipementier a dit la semaine passée qu'il supprimerait 1.100 emplois dans le monde entier et fermerait quatre sites en Amérique du Nord dans le cadre d'une restructuration dont il espère retirer 64 millions de dollars d'économies annuelles.

Il a ajouté que la génération de cash était sa priorité et qu'il avait multiplié les contacts avec des établissements de prêt pour assurer sa flexibilité financière.

Le mois dernier, son concurrent Visteon (VC.N) avait fait état d'une perte aggravée au troisième trimestre, de 188 millions de dollars (1,45 dollar par action), contre 109 millions (84 cents) un an auparavant.

Il avait annoncé la suppression de 2.800 emplois face à des "conditions de marché extrêmement difficiles".

Johnson Controls (JCI.N) avait publié un bénéfice en chute de 97% au quatrième trimestre en raison d'une grosse charge de restructuration. Il avait confirmé sa projection d'une baisse du bénéfice annuel, la première en 18 ans "en raison de défis sans précédent sur le marché et de l'instabilité économique". /WYE

Soyoung Kim, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below