4 novembre 2008 / 01:10 / il y a 9 ans

LEAD 1 USA - Les ventes automobiles au plus bas depuis 25 ans

(actualisation des chiffres pour plus de précisions, ajout de détails)

par Kevin Krolickiet David Bailey

DETROIT, 3 novembre (Reuters) - Les ventes automobiles aux Etats-Unis ont plongé de 32% en octobre sur un an, face au durcissement des conditions de crédit et à la détérioration de la conjoncture économique.

Les ventes de voitures, 4x4 et autres gros pick-ups sont tombées sous la barre des 900.000 unités le mois dernier, à 838.156 unités, après avoir chuté sous le seuil du million en septembre pour la première fois depuis 15 ans. Il s'agit du douzième mois de déclin.

En termes annualisés suivis par les analystes, les ventes américaines sont tombées à un peu moins de 10,6 millions en octobre, selon Autodata Corp, contre un peu plus de 16 millions il y a un an. Il s'agit de leur plus bas niveau depuis 25 ans (février 1983).

Ramenées au nombre de véhicules vendus par habitant, les ventes d'octobre, selon General Motors (GM.N), ont été les plus faibles depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

GM a lui même fait état d'une chute de 45% de ses ventes de voitures aux États-Unis en octobre, mise sur le compte de la détérioration du moral des ménages face à la crise financière.

GM a vendu 170.585 véhicules le mois dernier, contre 310.008 en octobre 2007. Ses ventes de 4x4, pick-ups et autres gros véhicules ont chuté de 51% sur un an et celles de voitures classiques de 34%.

Les ventes de Ford (F.N) hors Volvo ont chuté de 29,2% à 129.121 unités et celles de Chrysler de 35% à 94.530 unités.

Les constructeurs étrangers ne sont pas épargnés. Toyota Motor <7203.T a vu ses ventes chuter de 23%. Celles de Honda (7267.T) ont diminué de 25% et celles de Nissan (7201.T) de 33%.

Les ventes de Mercedes-Benz, du groupe Daimler (DAIGn.DE), ont reculé de 36,7% et celles de BMW (BMWG.DE) de 8,5%. Celles de Porsche ont diminué de moitié à 1.427 véhicules, tandis que Lamborghini et Bentley affichaient des replis de plus de 60%.

Selon l'économiste de Ford, Emily Kolinski Morris, le marché n'a pas encore touché le fonds malgré le recul du troisième trimestre.

Ford prévoit de réduire sa production de voitures individuelles et de 4x4 au cours des prochaines semaines en réduisant les heures supplémentaires et en suspendant le travail dans certaines usines.

PROMOTIONS ET RABAIS A LA HAUSSE

Dans ce contexte, les constructeurs s'apprêtent à annoncer des rabais encore plus élevés pour novembre et décembre pour apurer leurs stocks de modèles 2008.

General Motors avancera à mardi ses ventes promotionnelles annuelles "Red Tag" de fin d'année, alors qu'elles étaient prévues à la mi-novembre.

Toyota, qui a pris à GM la place de numéro un mondial de l'automobile, a étendu une offre de crédit sans intérêt lancée en octobre à grand renfort de publicité.

Nissan a lancé lui aussi un offre à zéro pour cent pour novembre et décembre.

"L'incertitude des consommateurs est grande, mais il y a aussi ce que racontent les concessionnaires sur le resserrement généralisé des conditions de crédit", a déclaré le directeur des ventes de Nissan aux Etats-Unis Al Castignetti.

Selon Mark LaNeve, le responsable des ventes en Amérique du Nord, la chute du marché américain est liée "à la crise du crédit sans précédent qui a des conséquences très fortes sur l'ensemble de l'économie américaine, du marché du logement aux entreprises petites et grandes, en passant par les banques et les entreprises familiales."

"Le gel du crédit a également eu des conséquences très négatives pour le moral des consommateurs et leur attitude en matière d'achats dans toute l'Amérique", a-t-il ajouté, selon le communiqué publié par GM.

"C'est comme si quelqu'un avait éteint la lumière en octobre", a-t-il dit. Il estime que la restriction des critères de prêt chez GMAC, la société de crédit affiliée à GM, a coûté au constructeur 60.000 ventes en octobre.

La prévision de production de GM pour le quatrième trimestre est maintenue à 875.000 véhicules. Cet objectif de production est inférieur de 16% à ce qu'il était il y a un an. /DRO

Avec Poornima Gupta; version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below