4 novembre 2009 / 20:12 / il y a 8 ans

LEAD 1 Le patron de Fiat dévoile son projet pour Chrysler

* Marchionne veut restructurer la quasi-totalité des activités de Chrysler en cinq ans

* Il assure que le constructeur américain gagne de l‘argent

* La coopération avec Fiat devrait générer des économies

DETROIT, 4 novembre (Reuters) - Chrysler affiche une exploitation bénéficiaire et génère des liquidités, a déclaré mercredi son nouveau directeur général, Sergio Marchionne, en dévoilant à la presse et à un parterre de professionnels son plan stratégique à cinq ans, censé assurer le redressement du troisième constructeur automobile américain.

Sergio Marchionne, également administrateur délégué de l‘italien Fiat FIA.MI, qui contrôle désormais Chrysler, a précisé que ce dernier avait réalisé environ 200 millions de dollars (134 millions d‘euros) de bénéfice d‘exploitation au troisième trimestre et que sa trésorerie s’élevait à 5,7 milliards fin septembre, contre quatre milliards fin juin lors de sa sortie de la procédure de dépôt de bilan.

“Certains d‘entre vous (présument) que nous perdons de l‘argent (...), ce n‘est pas vrai”, a-t-il dit. “La plupart d‘entre vous ont sous-estimé l‘importante réduction des coûts fixes réalisée par l‘ancien Chrysler. Le nouveau Chrysler est incroyablement économe.”

Il a ajouté que les analystes financiers avaient mal mesuré l‘impact des mesures de réduction des coûts mises en oeuvre par l‘ancien propriétaire de Chrysler, le fonds d‘investissement Cerberus Capital Management [CBS.UL].

C‘est la première fois que Chrysler rend publiques des informations détaillées sur sa situation financière depuis l‘injection de 12 milliards de dollars de capitaux de capitaux publics réalisée par l‘Etat américain avant de céder les rènes du groupe à Fiat.

Chrysler estime que la gestion en commun des approvisionnements avec Fiat devrait générer environ 2,9 milliards de dollars d’économies sur la période 2010-2014.

Chrysler prévoit aussi d‘investir plus de 120 millions de dollars dans son réseau de distribution en 2010.

ACHATS ET PLATES-FORMES EN COMMUN

Le président du conseil d‘administration, Bob Kidder, qui représente les intérêts de l‘Etat américain, a assuré que le groupe rembourserait les fonds publics aussi vite que possible.

“Il n‘y a aucun ‘business as usual’ chez Chrysler. Il y a une détermination et une énergie incroyable en faveur du changement”, a-t-il ajouté. “Nous avons l‘intention d‘en faire une entreprise cotée, et une grande entreprise cotée.”

Sur le plan industriel, le groupe prévoit de simplifier sa gamme en concentrant la marque Dodge sur les voitures de tourisme et les petits utilitaires tandis que Ram sera réservée aux camions.

Quant à Jeep, elle a pour objectif des ventes de 800.000 unités dans le monde d‘ici 2014, contre 487.000 l‘an dernier. Pour y parvenir, la marque prévoit notamment de lancer un nouveau petit 4x4 utilisant une plate-forme Fiat.

Les plates-formes de l‘italien devraient aussi servir au développement de nouveaux modèles Chrysler et Dodge prévus pour 2013.

Dès l‘an prochain, l‘américain devrait utiliser un moteur développé par son actionnaire italien et avoir recours aux technologies d’économie de carburants de celui-ci.

Chrysler réalisé la quasi-totalité de ses ventes en Amérique du Nord. Or celles-ci ont chuté de 39% aux Etats-Unis depuis le début de l‘année.

Jo Winterbottom et Soyoung Kim, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below