4 mars 2009 / 09:04 / il y a 8 ans

Swisscom annonce des prévisions 2009 pessimistes

ZURICH, 4 mars (Reuters) - Swisscom SCMN.VX signe une des plus mauvaises performance parmi les valeurs vedettes mercredi, après avoir anticipé un recul des activités en Suisse qui éclipse des chiffres 2008 supérieurs aux attentes.

Vers 08h30 GMT, le titre cède 5,5% à 318 francs alors que le SMI .SSMI progresse de 1,0%. La performance annuelle de Swisscom reste toutefois supérieure à celle de l'indice européen des télécommunications .SXKP.

Le leader du marché helvétique des télécommunications s'attend à un "recul des activités en Suisse dû à la pression toujours aussi forte de la concurrence, du dégroupage du dernier kilomètre et de l'essoufflement de la croissance sur le marché de la communication mobile et du haut débit", a-t-il précisé dans un communiqué de résultats.

Sans sa filiale italienne Fastweb FWB.MI, Swisscom table sur un chiffre d'affaires net réduit de 300 millions de francs entre 9,2 et 9,3 milliards de francs suisses. Il s'attend également à un excédent brut d'exploitation EBITDA en baisse à 3,8 à 3,9 milliards de francs et des investissements d'environ 1,35 milliard de francs.

Quant au free cash-flow opérationnel du groupe, Fastweb inclus, il se situera entre 2,6 et 2,7 milliards de francs suisses.

Swisscom estime en outre que "la dégradation de la conjoncture n'aura qu'un impact limité sur la demande de services de télécommunication".

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale un dividende de 19 francs pour 2008, contre 20 francs en 2007. "En optant pour ce montant, Swisscom est en mesure de réduire son endettement net plus rapidement que prévu", a-t-il expliqué.

"Les chiffres sont plus au moins dans la lignée des attentes des marchés, mais la réduction du dividende pourrait décevoir", estiment les courtiers.

"GRACE A FASTWEB"

Bien qu'en baisse de 15,5%, le bénéfice net a dépassé les attentes avec 1,75 milliard de francs en 2008, contre 1,72 milliard prévu.

Il a reculé "surtout en raison de différents effets exceptionnels comme la vente d'Antenna Hungária en 2007 et les charges liées à la résiliation anticipée de contrats de leasing à long terme en 2008", a-t-il précisé.

Le chiffre d'affaires, "essentiellement grâce à Fastweb", s'est amélioré de 10,0% à 12,2 milliards, supérieur aux 12,15 attendus.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda), qui a crû de 6,4% à 4,79 milliards, manque de peu les attentes du groupe et des analystes qui tablaient sur 4,8 milliards. Sans Fastweb, le chiffre d'affaires net n'aurait progressé que de 0,4% et l'EBITDA de 0,8%.

Concernant sa filiale italienne, Swisscom anticipe un chiffre d'affaires de quelque 1,8 milliard d'euros (2,6 milliards de francs suisses). Fastweb devrait enregistrer un EBITDA d'environ 560 millions d'euros (828 millions de francs) et des investissements de l'ordre de 415 millions d'euros (613 millions de francs suisses).

Ratiba Hamzaoui, édition Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below