13 octobre 2011 / 05:33 / il y a 6 ans

LEAD 3-Carrefour-Un 5e profit warning et un plongeon en Bourse

* Ventes du T3 en recul de 0,6% en comparable

* Les ventes des hypers en France en baisse de 4,4%

* Baisse de 15% à 20% attendue pour l'Ebit 2011

* Le titre plonge en Bourse

* Comparaison en graphiques des grands distributeurs mondiaux:

* r.reuters.com/fut34s (Actualisé avec conférence téléphonique, commentaires, cours)

par Pascale Denis

PARIS, 13 octobre (Reuters) - Carrefour a lancé jeudi son cinquième avertissement en en un an après une nouvelle dégradation des ventes de ses hypermarchés en France et des chiffres décevants en Asie, suscitant le doute sur sa capacité à redresser ses performances.

Invoquant la détérioration macroéconomique en Europe, le deuxième distributeur mondial table maintenant sur une baisse de son résultat opérationnel courant 2011 comprise entre 15% et 20%, au lieu des 15% prévus fin août.

"Face à un environnement de plus en plus incertain, nous avons souhaité par prudence adapter notre estimation de résultat opérationnel courant pour l'année 2011 et établir une fourchette allant de -15% à -20%", souligne le PDG de Carrefour, Lars Olofsson, dans un communiqué.

Cette annonce, qui jette de nouveaux soupçons sur la crédibilité du management de Carrefour après de longs errements stratégiques, a fait plonger le titre dès l'ouverture du marché. Il abandonnait 4,5% à 17,10 euros à 12h40 après avoir signé la plus forte baisse du CAC 40 dans la matinée.

"Carrefour pleure (...) alors que Casino rit", a commenté Franklin Pichard, chez Barclays Bourse. L'action Casino prenait 1,15% au lendemain de l'annonce d'une croissance - certes ralentie - de 1,2% en France (hors essence) et d'une baisse des hypers limitée à 1,2%, le groupe stéphanois ayant par ailleurs bénéficié d'une très forte dynamique dans les pays émergents.

LES ANALYSTES SCEPTIQUES

A ce jour, le PDG de Carrefour garde la confiance des deux grands actionnaires du groupe, le fonds Colony Capital et Groupe Arnault, la holding personnelle de Bernard Arnault, PDG de LVMH , qui essuient de très lourdes pertes sur leur investissement.

Carrefour a publié un chiffre d'affaires quasiment stable(+0,3%) au troisième trimestre à 22,8 milliards d'euros, en ligne avec le consensus des analystes interrogés par Reuters. En données comparables et hors essence, il recule de 0,6%.

Les ventes de ses hypermarchés en France, point noir du groupe, ont reculé de 4,4% (données comparables, hors essence).

"Nous estimons maintenant qu'il y a un risque pour que nos prévisions 2012 soient mises à mal", soulignent les analystes de RBS, qui évoquent un manque persistant de visibilité.

Pour ramener les consommateurs dans ses hypermarchés en perte de vitesse en France, Carrefour a modifié sa stratégie commerciale, optant pour des prix plus bas et moins de promotions, et acceptant de sacrifier ses marges à court terme.

Son nouveau directeur financier, Pierre-Jean Sivignon, a précisé lors d'une conférence téléphonique que l'écart de prix avec les principaux concurrents avait d'ores et déjà été réduit d'un point, "mais qu'il fallait du temps aux consommateurs pour assimiler les changements".

Cet écart était, selon les analystes, de l'ordre de 4% à 5% avec Leclerc au deuxième trimestre.

Pierre-Jean Sivignon a appelé à la patience, soulignant que l'image prix d'un distributeur ne changeait pas du jour au lendemain et que l'ensemble du plan de relance (Reset) en France ne produirait pleinement ses effets que dans 18 mois.

Pour leur part, les analystes affichent leur scepticisme.

"Nous restons très prudents. Le titre devrait continuer à être pénalisé par ses mix géographiques et ses formats défavorables et par des interrogations persistantes sur la stratégie et le management", souligne Pierre-Edouard Boudot, analyste de Natixis.

Carrefour souffre d'un double handicap : une forte exposition aux hypermarchés en France et aux marchés européens touchés par une détérioration de la consommation des ménages, en particulier dans le sud du continent.

À LA PEINE EN CHINE

Les analystes de JP Morgan s'inquiètent quant à eux des pressions à venir sur les marges en France et de la sous-performance du groupe dans les pays émergents.

L'absence d'éléments nouveaux sur Planet a également été peu appréciée. Les analystes se plaignent du manque de données livrées jusqu'ici concernant le nouveau format d'hypermarché présenté il y a un an comme la pierre angulaire du redressement des performances en France et en Europe.

En France, la baisse des ventes s'est accélérée à 2,3% (en comparable, hors essence et après ajustement des effets calendaires), sous le poids des hypermarchés qui comptent pour plus de la moitié des ventes. Les ventes de produits alimentaires des hypers ont reculé de 2,6% en comparable et celles de produits non alimentaires ont chuté de 9,6%.

Les ventes des supermarchés ont fléchi de 0,2%, seuls les formats de proximité parvenant à tirer leur épingle du jeu avec une hausse de 4,3%.

En Europe de l'Ouest, la tendance est également restée négative avec une baisse de 2,2% en comparable, plombée par les mauvaises performances de l'Europe du Sud particulièrement touchée par la crise.

Dans les pays émergents, l'Amérique latine, toujours très dynamique, se distingue avec des ventes en hausse de 7,4% en comparable, tandis que la Chine a déçu, avec une baisse de 2,1% que Carrefour explique par une "pression croissante sur la consommation qui a des répercussions en particulier sur les ventes non alimentaires".

Voir aussi:

* Le communiqué de Carrefour :

link.reuters.com/xem44s

* AVANT-PAPIER-Performances contrastées attendues chez Carrefour et Casino

* Casino-La croissance organique ralentit au T3 en France

* France/Distribution-Les indépendants progressent, Carrefour recule

* Carrefour lance un nouvel avertissement sur ses résultats (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below