LEAD 1-Areva pourrait décaler certains projets d'investissement-Pdt

mercredi 12 octobre 2011 11h34
 

* Possibles décalages pour s'adapter à l'après-Fukushima

* Le nouveau président juge "impératif" d'améliorer les finances

* Nouvelle stratégie dévoilée en décembre (Actualisé avec citations, contexte)

par Benjamin Mallet et Marie Maitre

PARIS, 12 octobre (Reuters) - Areva pourrait décaler certains investissements pour s'adapter au contexte de l'après-Fukushima, a déclaré mercredi le nouveau président du directoire du spécialiste du nucléaire, Luc Oursel.

Le nouveau patron d'Areva, qui a succédé à Anne Lauvergeon en juin et prévoit de dévoiler la nouvelle stratégie de la société en décembre pour y intégrer l'impact de la catastrophe japonaise, a jugé "impératif" d'améliorer les finances du groupe public, détenu à près de 90% par l'Etat.

Il s'exprimait lors d'une audition devant la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

"Dans un contexte d'incertitude, avec un marché qui décollera moins vite que ce que nous imaginions, nous sommes amenés a revoir un certain nombre de nos programmes d'investissements", a-il expliqué.

"Nous les étudions un par un et il est possible que nous prenions la décision de lisser certains investissements, de décaler certains investissements pour limiter les risques et améliorer la situation financière", a ajouté Luc Oursel, soulignant que ces possibles décalages concernaient principalement les projets dans le nucléaire.   Suite...