SYNTHESE Europe - Le capital, importance vitale pour les banques

lundi 3 novembre 2008 15h25
 

par Steve Slater et Nicola Leske

LONDRES/FRANCFORT, 3 novembre (Reuters) - Le capital reste le problème primordial pour les banques européennes dont plusieurs ont annoncé lundi une forte baisse des résultats et des projets visant à lever de l'argent frais tant auprès du secteur public que du privé.

Commerzbank (CBKG.DE: Cotation), la deuxième banque allemande, a fait savoir qu'elle puiserait dans le fonds public de soutien aux banques (SoFFin) à hauteur de 8,2 milliards d'euros et qu'elle obtiendrait en outre 15 milliards d'euros de financements garantis pour assurer son refinancement. [ID:nL3565524]

En conséquence, la banque a fait savoir qu'elle avait relevé son objectif de ratio de fonds propres de première catégorie (Tier 1) central (core) à moyen terme, le portant à 7-9% contre 7-8% auparavant.

Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation), sa principale concurrente, ne compte pas faire appel aux capitaux publics, a dit son président du directoire Josef Ackermann ce week-end dans un entretien à la chaîne de télévision publique ZDF. "Nous avons une base de refinancement très, très solide; nous n'avons donc pas besoin du dispositif de renflouement", a-t-il déclaré.

En Grande-Bretagne, HBOS HBOS.L a doublé à plus de cinq milliards de livres (6,3 milliards d'euros) le montant de ses pertes sur créances douteuses et actifs risqués sur neuf mois. Lloyds TSB (LLOY.L: Cotation), qui s'apprête à racheter HBOS, a dit de son coté que son bénéfice avait souffert. [ID:nL3577691]

Les deux banques ont toutefois affirmé que la fusion n'était pas remise en cause et Lloyds a dit qu'elle prévoyait de reprendre le paiement du dividende l'année prochaine, après remboursment des actions préférentielles soucrites par Londres.

L'action HBOS a monté en raison notamment d'un article de la presse dominicale suivant lequel quelqu'un pourrait surenchérir sur Lloyds. HBOS gagnait 4,73% dans l'après-midi, tandis que Lloyds TSB perdait 3,1% et que Barclays reculait de 6,2%. A Francfort, Commerzbank avançait de 5%.

  Suite...