3 août 2009 / 09:38 / il y a 8 ans

LEAD 1 HSBC-Bénéfice S1 divisé par 2 par les créances douteuses

* Hausse de 39% du coût du risque au S1 à $13,9 mds

* Le point bas du cycle pourrait être passé

* L'action gagne plus de 6% en matinée

LONDRES, 3 août (Reuters) - HSBC Holdings (HSBA.L)(0005.HK),la première banque d'Europe, a publié lundi un bénéfice semestriel ajusté divisé par deux par rapport à l'an dernier à cinq milliards de dollars (3,5 milliards d'euros), conséquence de la montée des créances douteuses aux Etats-Unis, en Europe et en Asie.

Pour les six premiers mois de l'année, le groupe affiche un bénéfice imposable ajusté de 5,02 milliards de dollars, contre 10,2 milliards sur la même période l'an dernier, un résultat légèrement supérieur au consensus Reuters, qui le donnait à 4,9 milliards.

L'action HSBC gagnait 6,18% à 643,2 pence vers 9h20 GMT à la Bourse de Londres, alors que l'indice FTSE 100 .FTSE prenait 1,33% et que le DJ Stoxx européen des banques avançait de 3,1% .SX7P.

Au même moment, Barclays (BARC.L), qui a elle aussi présenté ses comptes semestriels lundi matin, avançait de 6,35%. Plus de détails [ID:nL3606733]

Les dépréciations sur le portefeuille de prêts et les provisions pour risque de crédit de HSBC ont atteint 13,93 milliards de dollars au premier semestre, soit une augmentation de 3,9 milliards par rapport à l'an dernier.

Le groupe se dit prudemment optimiste sur les perspectives économiques mais estime que les perspectives restent incertaines.

"Il est possible que nous ayons passé ou que nous soyons sur le point de passer le point bas du cycle sur les marchés financiers", a déclaré son président, Stephen Green, dans un communiqué. "Néanmoins,le calendrier, la forme et l'ampleur d'une éventuelle reprise de l'économie dans son ensemble restent hautement incertains."

Les résultats du premier semestre ont bénéficié des profits record engrangés par les activités de banque d'investissement: le résultat de la division Global Banking and Markets a bondi à 6,3 milliards de dollars, contre 2,7 milliards l'an dernier sur la même période.

En revanche, la branche de services financiers aux particuliers affiche une perte de 1,25 milliard de dollars, creusée par l'impact des créances douteuses, à comparer à un bénéfice de 2,3 milliards l'an dernier.

Le ratio de capitalisation Tier 1 de HSBC s'est amélioré au premier semestre pour atteindre 10,1% fin juin contre 8,3% six mois plus tôt. Il ressort à 9,8% en données proforma, en incluant le produit de l'augmentation de capital réalisée par le groupe.

Les dépréciations aux Etats-Unis s'élèvent à 7,3 milliards sur le premier semestre, contre quatre milliards l'année dernière. Elles ont diminué par rapport aux 8,8 milliards du second semestre 2008.

Steve Slater, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below