November 6, 2008 / 6:31 AM / 9 years ago

LEAD 2 Axa - 9 mois sans surprise, solvabilité jugée rassurante

4 MINUTES DE LECTURE

(avec précisions, commentaires d'analystes, cours de Bourse)

par Pascale Denis

PARIS, 6 novembre (Reuters) - Touché par le recul de ses grands marchés dans l'assurance vie et la baisse de ses encours en gestion d'actifs, Axa (AXAF.PA) a annoncé jeudi, sans surprise, une baisse de son activité dans la vie-épargne retraite et dans la gestion de fonds sur neuf mois, tandis que l'assurance dommage a légèrement progressé.

Le géant européen de l'assurance s'est néanmoins dit "confiant dans sa capacité à traverser la crise", dans sa solidité financière et dans sa capacité à générer des cash flow positifs.

Axa a précisé que son ratio de solvabilité, très surveillé par les marchés, ressortait à environ 135% à la fin octobre, contre 148 à la fin juin, en tenant compte des acquisitions en Turquie et au Mexique réalisées après le 30 juin.

"Le ratio est en recul mais les chiffres datent de la fin octobre et la forte génération de cash flow d'Axa lui permet de dégager 2,5 points de solvabilité par mois, ce qui est relativement rassurant", estiment les analystes de Helvea.

Outre ses chiffres d'activité, fait inhabituel dicté par la crise, Axa a donné des élements sur la rentabilité de ses activités américaines.

Le groupe a annoncé que le résultat opérationnel de ses activités vie-épargne retraite restait positif au 3e trimestre outre-Atlantique, malgré le coût de ses couvertures (futures sur taux d'intérêt et indices actions, swaps et options sur taux) destinées à réduire les risques de marché.

Flux Relativement en Ligne

Dans la vie-épargne retraite, les primes APE ont totalisé 5.163 millions d'euros, accusant une baisse de 7% à données comparables, après un recul de 6% au premier semestre. La valeur des affaires nouvelles a reculé de 20% à 1.007 millions d'euros et la marge sur affaires nouvelles de 3,1 points à 19,5%.

En France, les primes sont en recul de 2% à données comparables, tandis qu'aux Etats-Unis, elles plongent de 15,7%.

"Les flux sont relativement en ligne avec nos prévisions", commente Dany Jacques, analyste de Raymond James, qui juge que la collecte nette positive (7,8 milliards d'euros) en assurance vie constitue une "bonne performance dans le contexte actuel".

Dans le dommage, le chiffre d'affaires est ressorti à 20.031 millions d'euros, en hausse de 2% et de 2,7% à données comparables (+2,3% au premier semestre).

En assurance internationale, il est ressorti à 2.229 millions d'euros, en repli de 28,5% (+5,2% en donnés comparables).

En gestion d'actifs, l'activité a reculé de 7% en données comparables à 3.059 millions d'euross, après une baisse de 2,7% sur six mois, avec une décollecte nette de 9,8 milliards d'euros. Les encours moyens sous gestion ont reculé de 10% (-3% en comparable) à 1.002,3 millions d'euros.

Vers 14h45, le titre se traite en baisse de 5,3% à 15,79 euros, alors que le CAC cède 3,4% et que l'indice européen DJStoxx de l'assurance .SXIP abandonne 3,9%. La valeur accuse une baisse d'environ 43% depuis le début de l'année. /PD

Pascale Denis, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below