3 février 2009 / 08:41 / il y a 9 ans

LEAD 1 BP - Bénéfice moins bon que prévu au T4, baisse du titre

* Le bénéfice plombé par la chute des cours du brut et les pertes de la coentreprise en Russie

* Le groupe prévoit pour 2009 une hausse de la production et des investissements stables

* Le titre recule de plus de 3% dans les premiers échanges

LONDRES, 3 février (Reuters) - BP (BP.L) a annoncé mardi une baisse de 24% de son bénéfice net ajusté des coûts de remplacement au quatrième trimestre 2008, à 2,587 miliards de dollars, un résultat inférieur aux attentes, en raison de la chute des cours du brut et de la lourde perte publiée par sa filiale russe.

En excluant des éléments exceptionnels représentant une charge de 18 millions de dollars, le résultat trimestriel ressort à 2,605 milliards de dollars alors que six analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un bénéfice de 2,98 milliards.

Vers 8h30 GMT, l'action BP reculait de 3,30% à 468,75 pence tandis que l'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes .SXEP cédait dans le même temps 1,27%.

Les résultats ajustés des coûts de remplacement du groupe excluent les plus- ou moins-values non réalisées liées à la variation de la valeur des stocks.

Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice net ajusté des coûts de remplacement ressort à 25,6 milliards de dollars (+39% par rapport à 2007), ce qui constitue un record absolu pour le numéro deux européen en termes de capitalisation boursière.

Même si les cours du brut ont plongé à partir du début du second semestre 2008, ils avaient atteint un plus haut historique de plus de 147 dollars le baril au début du mi-juillet, ce qui explique la bonne tenue des performances annuelles du groupe.

Le bénéfice du quatrième trimestre inclut une perte de 700 millions de dollars liée à sa coentreprise TNK-BP, sous le coup de charges fiscales qui avaient été différées jusqu'ici, du recul des cours du brut et de charges de dépréciation.

La production d'hydrocarbures a progressé de 1% par rapport au trois derniers mois de 2007, à 3,945 millions de barils ou équivalent de pétrole par jour (bep/j).

Sur l'ensemble de l'année, la production ressort à 3,84 millions de bep/j contre 3,82 millions en 2007.

Dans un communiqué, Tony Hayward, directeur général de BP, a dit s'attendre à une nouvelle hausse de la production en 2009 et au remplacement de tout le brut pompé en 2008 par de nouvelles découvertes.

BP n'a toutefois pas publié le taux de remplacement des réserves au quatrième trimestre 2008. Le groupe anticipe également une stabilité de ses investissements, notamment dans l'exploration, suivant la tendance observée en la matière par d'autres "majors".

Tom Bergin, version française Marc Angrand et Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below