Nobel Biocare fait moins bien que prévu sur neuf mois

lundi 3 novembre 2008 08h45
 

ZURICH, 3 novembre (Reuters) - Nobel Biocare NOBN.VX a dévoilé lundi des chiffres moins bons que prévu alors que les marchés se préparaient déjà au pire après un avertissement à la mi-octobre.

Le bénéfice net a chuté de 62,5% à 13,5 millions d'euros au troisième trimestre 2008, a indiqué dans un communiqué le leader mondial des implants dentaires, alors que les marchés en attendaient 24 millions en moyenne, dont 14 millions pour les plus pessimistes.

Le résultat opérationnel (Ebit) a reculé à 22,5 millions, ressortant loin des anticipations qui le voyaient à 34 millions.

Nobel Biocare avait dévoilé à la mi-octobre des ventes en baisse de 2,8% à 133 millions au troisième trimestre et de 1% en monnaies locales à 457 millions d'euros sur neuf mois, indiquant dans la foulée ne pas pouvoir atteindre ses objectifs pour l'année en cours.

Entre janvier et septembre, le bénéfice net s'est contracté à 70,8 millions, après 121,1 millions, et l'Ebit s'est replié à 115,3 millions, au lieu de 156,1 millions. En outre, la marge oérationnelle a chuté à 25,3% après 32,2%.

"Ces chiffres sont un désastre, bien en dessous des pires prévisions", stigmatise Sibylle Bischofberger, analyste à la Banque Cantonale de Zurich (BCZ). "Dans l'environnement actuel, les marchés punissent sévèrement de telles nouvelles."

Le groupe explique dans son communiqué qu'il s'attend dorénavant à un ralentissement de la croissance en 2008 et compte croître moins vite que le marché, dont le taux de progression devrait atteindre 6%, a précisé le directeur général Domenico Scala lors d'une conférence téléphonique.

Il a ajouté que le groupe perdait des parts de marché mais ne voit pas de pression générale sur les prix, les Etats-Unis restant ainsi stables.

Toute prévision quantitative est difficile dans les conditions actuelles, ajoute Nobel Biocare mais le directeur général précise que le groupe est "financiellement fort avec un développement positif des liquidités".

Nobel Biocare, dont le titre a déjà perdu 67% de sa valeur en 2008, s'échange désormais à 12 fois ses prévisions de bénéfice pour 2009, ce qui représente un rabais de 30% par rapport à son concurrent direct qu'est Straumann (STMN.S: Cotation). /PS/SK