CONSENSUS Lagardère - C.A. 9 mois attendu à -2,8%

mardi 3 novembre 2009 17h31
 

 PARIS, 3 novembre (Reuters) - Lagardère (LAGA.PA: Cotation). Chiffre
d'affaires des neuf premiers mois de 2009, en millions d'euros).
 Date et heure de publication : 05/11 avant Bourse.
 Conference call à 9h00.
 
 (Nombre d'analystes interrogés par la rédaction de Reuters :
8)
 (C.A. sur neuf mois, en millions d'euros)
             GROUPE   ACTIVE   PUBLISHING   SERVICES   SPORTS
 Moyenne        5.875    1.252      1.664       2.519     389,5
 Médiane        5.846    1.255      1.664       2.523     388
 Maximum        5.982    1.265      1.681       2.542     405
 Minimum        5.795    1.233      1.648       2.495     382
---------------------------------------------------------------
 9 mois         6.042    1.516      1.563       2.613     349
 Var. (moyenne) -2,8%    -17,5%     +6,4%       -3,6%    +11,6%


 ACTIVITÉ : 
 Groupe de médias, premier éditeur mondial de magazines grand
public, numéro deux mondial de l'édition de livres derrière
Pearson (PSON.L: Cotation).     
 Lagardère Active, le pôle audiovisuel et presse, regroupe
notamment les chaînes de télévision Gulli et Virgin 17 sur la
télévision numérique terrestre (TNT), les radios Europe 1 et
Virgin Radio et les magazines Paris Match et Elle. Lagardère
Services possède notamment la chaîne de maisons de la presse et
librairies Relay dans les aéroports et les gares. 
 Lagardère Sports, lancé en 2007, détient des droits de
retransmissions et est également présent dans l'organisation
d'évènements et dans le marketing sportif. (Plus de détails:
[ID:nLF618609])
 Lagardère possède encore 7,5% du groupe européen
d'aéronautique et de défense EADS EAD.PA, ainsi qu'une part de
20% de Canal+ France (groupe Vivendi (VIV.PA: Cotation)) qu'il pourrait
céder début 2010, selon les analystes ([ID:nLD585445])
 Lagardère détient également 42% du groupe Marie-Claire, 25%
du groupe Amaury et 17,27% dans Le Monde SA.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 Lagardère avait réaffirmé fin août anticiper une stabilité,
voire une baisse pouvant aller jusqu'à 10% du résultat
opérationnel courant (Resop) à taux de change constants de trois
de ses quatre divisions cette année.
 Pour Lagardère Active, touchée de plein fouet par la crise
du secteur publicitaire, le groupe avait précisé que le manque
de visibilité empêchait toute prévision. Quelque 90 millions
d'euros d'économies sont prévues pour cette division en 2009.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND:
 1 - Indications sur les conditions d'activité en octobre,
notamment concernant le marché publicitaire.
 2 - Intentions concernant la part dans Canal+ France.
 3 - Poursuite de la dynamique dans l'édition et les sports.
 (Cyril Altmeyer, avec la contribution de Daniel Zielinski,
édité par Marc Joanny)