4 novembre 2009 / 07:06 / il y a 8 ans

LEAD 2 Scor - Résultats en forte hausse au 3e trimestre

* Bénéfice net en hausse de près de 150% au 3e trimestre

* Hausse des plus-values et du rendement des actifs

* Moindre dépréciations d'actifs

* Confiance dans les renouvellements des traités 2010

(actualisé avec détails, commentaires d'analystes, cours de Bourse)

Par Pascale Denis

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Scor (SCOR.PA) a publié mercredi un résultat net en très forte hausse au troisième trimestre, à la faveur d'une sinistralité plus clémente et de moindres dépréciations d'actifs, et s'est dit confiant dans les renouvellement des traités pour 2010.

Le 5e réassureur mondial a fait état d'un résultat net de 94 millions d'euros au 3e trimestre, en hausse de près de 150% par rapport aux 38 millions enregistrés sur la même période un an plus tôt, qui avaient été lourdement impactés par une forte sinistralité et des dépréciations d'actifs.

Cette année, avec la remontée des marchés financiers, les dépréciations ont été limitées à 13 millions d'euros au 3e trimestre, contre 184 millions au premier semestre.

"Les chiffres du troisième trimestre sont assez peu significatifs compte tenu du contexte financier radicalement différent qui prévalait il y a un an", commente un analyste, pour qui les résultats sont globalement en ligne avec les attentes et illustrent cependant la capacité bénéficiaire du groupe.

"La hausse du net est un peu supérieure à nos prévisions, en raison d'un niveau de plus values supérieur aux attentes", souligne un autre analyste.

Scor a fait état de plus-values nettes de 52 millions d'euros sur le trimestre.

Pour 2010 et les renouvellements des traités non vie qui seront signés début janvier, Scor se dit "confiant", estimant que la demande de capacité devrait rester "élevée face à une offre de réassurance relativement stable", alors que certains analystes anticipent des baisses tarifaires l'an prochain.

RENDEMENT DES ACTIFS

Les primes brutes émises ont quant à elles progressé à 1.629 millions d'euros, contre 1.577 millions il y a un an.

Les produits financiers du réassureur ont totalisé 176 millions d'euros au 3e trimestre, contre 97 millions un an plus tôt.

Le groupe précise avoir poursuivi sa politique d'investissement consistant à réduire son niveau de liquidités, dans un contexte de repentification de la courbe des taux d'intérêt, afin de "tirer parti des opportunités sur les marchés actions et obligataires".

Cette politique lui a permis de faire progresser le rendement net de ses actifs à 3,5% au troisième trimestre, contre 3,0% au deuxième.

Le résultat opérationnel ressort quant à lui en hausse de 140% au 3e trimestre à 142 millions d'euros.

Dans la réassurance dommage, le ratio combiné - qui mesure la rentabilité technique en rapportant les coûts des sinistres et des frais aux primes encaissées - s'améliore légèrement à 97,4%, contre 99,2% un an plus tôt, mais reste peu changé par rapport aux 97,5% du premier semestre 2009.

Dans la réassurance vie, la marge opérationnelle augmente à 5,4% au troisième trimestre, contre 5,1% un an plus tôt tout comme au premier semestre 2009.

Les capitaux propres progressent de 9,8% par rapport à la fin 2008, à 3,8 milliards d'euros et leur rendement ressort à 10,5%, dépassant l'objectif du groupe d'atteindre 900 points de base au-dessus du taux sans risque.

Sur neuf mois, le résultat est quasiment stable à 278 millions d'euros, contre 280 millions un an plus tôt, pour des primes brutes émises de 4.883 millions d'euros, en hausse de 12,9%.

Deuxième réassureur mondial, Swiss Re RUKN.VX a annoncé mardi avoir renoué avec le bénéfice et a dépassé les attentes du marché. Les résultats du numéro un mondial du secteur, Munich Re (MUVGn.DE) sont attendus jeudi.

Le titre Scor avance de 1,7% à 17,60 euros à la Bourse de Paris mercredi, affichant une hausse de 7,1% depuis le début de l'année, alors que l'indice de référence européen de l'assurance .SXIP progresse de 8,4% sur la période. A ce niveau de cours, la capitalisation boursière du groupe ressort à 3,2 milliards d'euros.

Pascale Denis, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below