LEAD 1 Mondial/Michelin - Les objectifs 2010 confirmés

vendredi 3 octobre 2008 13h12
 

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Michelin (MICP.PA: Cotation) continue de viser une marge opérationnelle et une rentabilité des capitaux employés supérieures à 10% pour 2010 en dépit d'une conjoncture automobile jugée très difficile, a déclaré vendredi Michel Rollier, gérant du géant mondial des pneumatiques.

"La situation du marché est très mauvaise et la visibilité très réduite", a souligné le dirigeant au cours d'une conférence de presse organisée au Mondial de l'automobile.

Cependant, "nous maintenons nos objectifs 2010 et pouvons affirmer que nos réductions de coûts ont été efficaces".

Dans le cadre de son plan stratégique "Horizon 2010", Michelin a indiqué mercredi que sur les 18 mois à fin juin 2008, l'entreprise était parvenue à économiser 500 millions d'euros. Sur la période 2007-2010, l'ambition de Michelin passe par une diminution des charges de 1,5 à 1,7 milliard d'euros.

Michel Rollier a également indiqué que l'entreprise souhaitait doubler ses capacités de production de pneus tourisme dans les pays émergents. Jean-Dominique Senard, directeur financier et gérant associé, a précisé à Reuters que cette initiative serait concrétisée au cours des trois à quatre prochaines années.

Michel Rollier a également rappelé que ses équipes évaluaient toujours à 750 millions d'euros l'impact de la hausse du coût des matières premières sur les comptes 2008, comme annoncé fin juillet. En 2007, ce surcoût avait atteint 740 millions.

Interrogé sur le versement d'un dividende au titre de 2008, Michel Rollier a affirmé que rien ne remettait en cause une politique de rémunération des actionnaires à ce stade mais qu'il était encore tôt pour aborder la question.

En 2007, la marge de Michelin s'est établie à 9,8%. /MB

(Matthias Blamont et Helen Massy-Beresford, édité par Jacques Poznanski)