Enel - Dette nette autour de E50 milliards fin 2008

mardi 3 février 2009 17h44
 

MILAN, 3 février (Reuters) - Enel a annoncé mardi que son endettement net représentait une cinquantaine de milliards d'euros à la fin 2008 contre 55,8 milliards un an auparavant et il a confirmé ses prévisions de dividende.

La direction du premier électricien italien s'était engagée à ramener la dette à moins de 50 milliards d'euros avant la fin de l'année dernière.

"Nous pensons conserver un dividende pour 2008 de 0,49 euro par action", a déclaré l'administrateur délégué Fulvio Conti dans un communiqué accompagnant la publication des résultats provisoires de 2008.

Les analystes craignaient qu'Enel ne soit amené à réduire son dividende pour réduire sa dette, qui a considérablement augmenté après l'achat en 2007 d'une participation de 67% dans l'électricien espagnol Endesa (ELE.MC: Cotation).

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) 2008 ressort provisoirement en hausse de 45% à plus de 14,2 milliards d'euros, en raison essentiellement d'une consolidation d'Endesa sur la totalité de l'exercice annuel.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 40% à 61 milliards d'euros.

"L'Ebitda dépasse les projections mais la dette est une petite déception car ils pensaient la ramener à moins de 50 milliards", commente un analyste milanais.

(Stephen Jewkes, version française Wilfrid Exbrayat)