3 août 2009 / 19:04 / dans 8 ans

LEAD 1 GM - Immatriculations en baisse de 19,4% en juillet

* Cinquième mois consécutif de hausse des ventes aux particuliers

* Stocks à un niveau historiquement bas fin juillet

* Production du T3 fixée à 535.000 véhicules, en baisse de 42%.

DETROIT, 3 août (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves de General Motors GMGMQ.PK ont reculé de 19,4% aux Etats-Unis en juillet sur un, ce qui marque une décélération marquée de la baisse des ventes par rapport à la chute de 33,6% du mois de juin.

Le constructeur automobile américain, sorti du régime des faillites le mois dernier, a également déclaré que ses ventes aux particuliers avaient enregistré un cinquième mois consécutif de hausse à la faveur des mesures de “prime à la casse” mises en place par Washington.

GM a précisé que l’évolution favorable observée d‘un mois sur l‘autre devrait se poursuivre en cas de maintien de ce programme, dossier actuellement en discussion au Sénat.

Les ventes de voitures neuves aux Etats-Unis ont ainsi reculé à 189.433 unités en juillet, contre 235.184 il y a un an. Par rapport à juillet 2008, la baisse des ventes aux particuliers a été limitée à 9% tandis que celles aux flottes d‘entreprises a chuté de 47%.

Les performances commerciales de GM sont moins bonnes que celles de Ford (F.N), le seul des “Big Three” de Detroit à ne avoir déposé son bilan cette année, qui a vu ses ventes progresser de 2,3%, et que celles de Chrysler, sorti du régime des faillites en juin, qui a accusé une baisse de 9% de ses ventes.

Pendant le processus de dépôt de bilan, qui a duré 40 jours, la production de GM a fortement baissé, le groupe précisant qu‘elle n‘avait été que de 102.000 véhicules en Amérique du Nord, soit un recul de 57% par rapport à il y a un an.

Le constructeur a également fourni ses premières projections en matière de production pour le troisième trimestre en Amérique du Nord, prévoyant ainsi de fabriquer 535.000 véhicules, un total en baisse de 42% par rappport à il y a un an.

Le groupe a souligné que le niveau de ses stocks à fin juillet avait été baissé de 38% par rapport à il y a un an, à 466.000 véhicules, ce qui est un niveau historiquement bas.

David Bailey, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below