3 mars 2009 / 09:56 / il y a 8 ans

LEAD 1 Munich Re - Pas d'objectif de bénéfice pour 2009 et 2010

* Renonce à l'objectif de 18 euros par action pour 2010

* Pas d'objectif pour 2009

* L'action baisse en Bourse

MUNICH, 3 mars (Reuters) - Munich Re (MUVGn.DE) a annoncé mardi qu'il n'était pas en mesure de fournir des prévisions annuelles pour l'année 2009 en raison du ralentissement économique mondial et de la volatilité des marchés.

Le réassureur a également déclaré que l'objectif d'un bénéfice par action de 18 euros en 2010 était "hors de portée".

Il a aussi confirmé que son bénéfice net s'était élevé à 1,5 milliard d'euros l'an dernier, en baisse des deux tiers par rapport au chiffre record de 3,9 milliards publié au titre de 2007.

Sur les trois derniers mois de 2008, Munich Re a fait état d'un bénéfice après minoritaires de 133 millions d'euros et d'un bénéfice opérationnel de 844 millions.

"Pour 2009 et 2010 (...), le résultat des placements sera nettement inférieur à l'objectif long terme de 4,5%. Ce qui signifie que l'objectif de 18 euros par action fixé en 2007 pour 2010 est également hors de portée", a déclaré le directeur financier du groupe bavarois Jörg Schneider dans un communiqué.

Le numéro un mondial de la réassurance se dit en bonne forme, avec un ratio de solvabilité de 264% fin 2008 malgré les turbulences sur les marchés et les programmes de rachat d'actions réalisés.

Munich Re dit avoir l'intention de lancer d'autres programmes de rachat d'actions pour peu que cela n'obère pas sa position en capital et les occasions de croissance.

"Le maintien d'un capital solide est la première priorité", a déclaré le directeur financier lors d'une conférence de presse.

Il a dit espérer de nouvelles dépréciations de titres à revenu fixe en 2009.

Quant au président du directoire du groupe, Nikolaus Von Bomhard, il a estimé que les subventions de l'Etat américain à l'assureur AIG (AIG.N) constituaient une distorsion massive du marché.

Munich Re n'est pas à la recherche d'acquisitions pour le moment, a-t-il précisé.

Ben Cohen, analyste chez Collins Stewart, souligne la solidité de Munich Re.

"La capacité de paiement du dividende est toujours là", souligne-t-il en rappellant que le groupe avait fait savoir que le dividende serait maintenu à 5,50 euros par action au titre de 2008.

En Bourse, Munich Re recule de 1,04% à 91,20 euros alors que l'indice DJ Stoxx de l'assurance .SXIP s'effrite de 0,4%.

Cette solidité se reflète dans le PER de Munich Re, plus élevé que celui de ses concurrents. Selon StarMine, il est d'un peu plus de sept fois les résultats escomptés pour 2009, contre 6,6 fois pour Hannover Re HRNGn.DE et un peu plus de trois pour Swiss Re RUKN.VX.

Munich Re affiche un recul de 17% depuis le début de l'année contre une baisse de 34% pour l'indice DJ Stoxx de l'assurance.

Jonathan Gould, version française Benoit Van Overstraeten et Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below